Accident à St-Pierre: un mineur de 15 ans n’a pas survécu

il y a 3 ans, 10 mois - 11 Mars 2019, lexpress.mu
Accident à St-Pierre: un mineur de 15 ans n’a pas survécu
Encore un drame sur nos routes... Un adolescent de 15 ans est décédé hier, jeudi 7 mars, vers 22 h 30.

Il avait été admis à l'hôpital Dr A.G. Jeetoo après avoir été victime d'un accident plus tôt dans la journée.

C'est à Circonstance, St-Pierre, que l'accident s'est produit, peu avant 16 h 30. Le mineur se trouvait dans une camionnette que conduisait un habitant de la localité âgé de 25 ans. À un certain moment, le véhicule a dérapé avant de heurter les bornes qui se trouvaient sur la route.

Policiers et pompiers ont été dépêchés sur les lieux. Blessés, le chauffeur de la camionnette et le mineur ont été transportés à l'hôpital. Par la suite, le chauffeur a été renvoyé chez lui par manque de place à l'hôpital. Il a été placé en détention dans la soirée.

Une enquête a été ouverte par la police pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.

Accident à St-Pierre: «Cet accident marquera à jamais la famille» dit la mère

Il accompagnait son ami lorsqu’un accident s’est produit à St-Pierre. Devanand Kumar Nilmony est la 30ème victime sur nos routes.

«Cet accident marquera à jamais la famille. Mon fils va laisser un énorme vide.» Devanand Kumar Nilmony, alias «Ti Bane», âgé de 15 ans, a perdu la vie dans un accident à Circonstance, St-Pierre, jeudi. La camionnette dans laquelle il se trouvait a fait une sortie de route pour percuter le mur d’un temple. L’accident a eu lieu vers 16 heures.

Grièvement blessé, Devanand Kumar Nilmony et le conducteur du véhicule, un habitant de la région, âgé de 25 ans, ont été transportés à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis, par des volontaires. L’adolescent avait été placé aux soins intensifs. Mais dans la soirée, Devanand Kumar Nilmony a rendu l’âme.

Au domicile de l’adolescent, à Post Office Road, St-Pierre, hier, vendredi 8 mars au matin, l’atmosphère était pesante. Sa mère, âgée de 46 ans, explique que l’adolescent n’a pas eu une vie facile. «Il a été traumatisé lorsque son père et moi nous nous sommes séparés. Mais il était un enfant qui ne me causait pas de problème.»

Elle raconte que le jour du drame, son fils, étudiant au Mauritius Institute of Training and Development, ne s’était pas rendu à ses cours. «Il était malade. Il est resté à la maison pendant trois jours. Mais ce jour-là, il a dit qu’il se rendrait chez cet habitant de la localité. Il ne voulait pas rester à la maison», poursuit-elle. «Li habitié alé vini laba. Misié la get mo zanfan kouma enn fami. Li ti ale avek garson la pou enn livrézon.»

Les funérailles de Devanand Kumar Nilmony ont eu lieu hier après-midi. L’autopsie pratiquée par le médecin légiste a attribué son décès à de multiples blessures. Le chauffeur de la camionnette, qui travaille dans une usine d’aluminium, avait été placé en détention dans la soirée de jeudi. Il a comparu devant la justice, hier, avant de retrouver la liberté conditionnelle contre une caution de Rs 10 000. Il n’a pas encore donné sa version des faits à la police de St-Pierre.