Alan Ganoo : « Plus de 50 % des victimes d’accidents de la route sont des jeunes »

il y a 2 mois, 1 semaine - 29 Novembre 2022, ION NEWS
Alan Ganoo
Alan Ganoo
Le ministre des Transports terrestres et du métro léger, Alan Ganoo, était présent lors de la cérémonie de remise des prix du concours de slam sur la sécurité routière tenue le 25 novembre à la plage publique de Wolmar.

Alan Ganoo a applaudi les efforts et le travail acharné des participants et s’est dit convaincu que la voix des jeunes, à travers les représentations de slam, permettra de mieux atteindre la jeune population. Le ministre a souligné que « les jeunes restent très vulnérables aux accidents de la route, puisqu’ils représentent plus de 50 % des victimes ». Il a également indiqué « que plus de 50 % des accidents mortels de la route impliquent des motocyclettes».

En outre, le ministre a souligné que, suite aux stratégies de prévention mises en œuvre par le gouvernement à différents niveaux, notamment par l’amélioration des infrastructures routières, le nombre de décès sur les routes a diminué. Plus de courtoisie, d’attention et de respect de la part des usagers de la route contribueraient à améliorer la sécurité routière et à réduire le coût de la route, a rappelé Alan Ganoo.

Alan Ganoo : « Il faut agir comme des ambassadeurs de la sécurité routière »

« La sécurité routière est l’affaire de tous et nous devons tous agir de manière responsable pour que nos routes restent un espace sûr pour nous tous. » Le ministre des Transports terrestres et du métro léger, Alan Ganoo, a lancé cet appel lors de la cérémonie de remise des prix du concours de slam sur la sécurité routière qui s’est tenue le 25 novembre 2022 sur la plage publique de Wolmar.

Alan Ganoo a déploré l’immense souffrance que laisse derrière lui chaque décès causé par les accidents de la route et a demandé aux participants du concours d’agir comme des ambassadeurs de la campagne de sensibilisation à la sécurité routière menée par le gouvernement.

Le ministre des Transports terrestres et du métro léger a rappelé que le concours était organisé dans le cadre de la Journée mondiale du souvenir des victimes de la route, commémorée le troisième dimanche de novembre de chaque année, dans le but de sensibiliser les jeunes à la sécurité routière.