BMW M2 2023 : la petite bombe atteint maintenant 453 chevaux

il y a 3 mois, 2 semaines - 13 Octobre 2022, guideautoweb
BMW M2 2023
BMW M2 2023
La petite et explosive BMW M2 est de retour pour l’année-modèle 2023 avec une deuxième génération qui améliore une formule déjà éprouvée et adorée par de nombreux amateurs.

Et rappelons-le tout de suite : ce sera la dernière voiture M avec uniquement un moteur à combustion interne et aucune forme d’électrification, tel qu’annoncé par le patron de la division de performance M, Frank van Meel.

Plus grosse
Bien qu’encore considérée comme une sous-compacte, la version haute performance de la BMW Série 2 gagne 104 mm en longueur et 33 mm en largeur, tandis que sa hauteur diminue de 7 mm, lui conférant une allure plus trapue. Son empattement a augmenté de 54 mm au nom de l’espace intérieur, sans sacrifier l’agilité, promet BMW. De plus, sa voie avant s’élargit de 38 mm et celle d’en arrière, de 4 mm, égalant ainsi le coupé M4.

Sur le plan du design, on note une nouvelle calandre sans contour, des prises d’air inférieures redessinées et quasi rectangulaires ainsi que des phares inspirés des légendaires BMW de série 2. Un toit en carbone est disponible en option pour alléger le poids de la voiture. À l’arrière, l’élément le plus frappant est le pare-chocs très sculpté et à moitié entrecoupé par le diffuseur noir duquel sortent deux paires de sorties d’échappement circulaires.

Mentionnons par ailleurs les roues de 19 pouces à l’avant et de 20 pouces à l’arrière. Au fait, la voiture que vous voyez ici sur les images est peinte en Rouge Toronto. Sans blague.

Plus puissante
Le moteur biturbo à six cylindres de 3 litres de la BMW M2 génère maintenant 453 chevaux à 6 250 tours/minute, soit 48 de plus qu’avant et à peine 20 de moins que la M4, et 406 livres-pied de couple entre 2 650 et 5 870 tours/minute. Il peut être jumelé à une boîte manuelle à six rapports, comme à l’habitude, ou à une automatique M Steptronic qui compte huit rapports. Seules les roues arrière sont motrices, principalement par souci de légèreté (le rouage xDrive ajouterait trop de poids).

Le résultat est une accélération de 0 à 100 km/h en 4,3 secondes avec la manuelle ou deux dixièmes de moins avec l’automatique. Sachez aussi qu’un différentiel M actif est inclus de série pour contrer les pertes de motricité causées par une différence d’adhérence entre les roues arrière.

Le châssis de la nouvelle M2 profite de technologies initialement développées pour le duo M3-M4. Des barres de renfort spécifiques sont ajoutées sous le capot et le sous-cadre avant reçoit des réglages qui lui sont propres. Idem pour la suspension M adaptative et la direction M Servotronic, chacune proposant différents modes que le conducteur peut choisir.

BMW ne rigole pas avec les freins, qui emploient des étriers à six pistons et des disques en composite de 15 pouces à l’avant de même que des étriers à quatre pistons et des disques de 14,6 pouces à l’arrière. Ces étriers peuvent être peints en bleu ou en rouge, au choix de l’acheteur.

Place au grand écran
Quant à l’habitacle, ce n’est pas une surprise de voir apparaître la nouvelle interface numérique incurvée de BMW, qui combine une instrumentation de 12,3 pouces avec un écran tactile de 14,9 pouces, animé par le système iDrive 8 et son assistant vocal. Les menus et affichages sont clairs, riches en information et entièrement personnalisables. Sélectionner le mode Piste, par exemple, donne non seulement une nouvelle dimension à la voiture mais aussi à l’ambiance intérieure.

L’autre fait saillant à bord est sans contredit les sièges sport M redessinés pour un soutien latéral accru. Leur cuir Vernasca perforé s’offre en noir ou brun cognac et leurs appuie-têtes intégrés arborent un logo M illuminé. Pour la première fois, il est possible de les remplacer par des sièges M en carbone, plus légers de 11 kg.

Produite au Mexique, la nouvelle BMW M2 2023 sera en vente au Canada au début du printemps prochain avec un prix de base de 76 500 $, sans compter les frais de transport et de préparation ainsi que les innombrables options et accessoires. Elle livrera une chaude lutte à la Cadillac CT4-V Blackwing en attendant qu’une M2 CS vienne appuyer sa domination.