Contre paiement : des faux documents en circulation

il y a 4 ans, 7 mois - 26 Juin 2018, Défi Media Group
Contre paiement : des faux documents en circulation
Dans le Sud, une enquête policière sur un réseau de faux permis de conduire, de documents d’assurance et de certificats de fitness, progresse.

À ce jour, la police de Rivière-des-Anguilles a déjà procédé à l'arrestation de trois personnes, toutes soupçonnées d'être associées à cette affaire de faux documents permettant à un véhicule d'être en règle sur nos routes.

Cette enquête a démarré fin mai dernier. Une voiture en mauvais état appartenant a Guptasing R., qui sillonnait dans les rues des villages du Sud, a vite attiré l'attention du sergent Plaiche de la Crime Intelligence Unit du Sud. À vue d'œil, le mauvais état de la voiture donnait une indication qu'elle pouvait difficilement détenir le Fitness Certificate.

Avec l'appui d'agents de l'Anti-Robbery Squad de la Special Supporting Unit, la voiture de la marque Subaru et son propriétaire ont été contrôlés.

Des documents du conducteur, âgé de 39 ans, habitant Nouvelle France, notamment son permis de conduire, sa vignette d'assurance, la déclaration et le fitness ont été saisis par les policiers pour des vérifications approfondies. Grâce à l'expertise de la Traffic Branch de la police et celle d'autres autorités compétentes, très vite les soupçons du sergent Plaiche se sont confirmés. Le résultat était sans appel. Tous les documents que le chauffeur de la Subaru avait remis à la police étaient des faux.

Avec cette confirmation, le chauffeur Guptasing R. a été placé en état d'arrestation. Soumis à un interrogatoire serré sur la provenance de ces faux documents, il s'est vite mis à table et a mis en cause des habitants du Sud qui lui auraient permis d'obtenir ces faux documents. Avec ces dénonciations, la police a coffré un habitant du village de Camp-Diable, Feroze M. Le chauffeur de la Subaru avait allégué qu'il avait remis la somme de Rs 5 000 à Feroze M. pour l'obtention du permis de conduire où le sigle de la Mauritius Police Force, MPF, a été remplacée par MPP.

Il a aussi dénoncé un second habitant du Sud, Yuvrajsing B., issu du village de Rivière-du-Poste qui lui aurait donné la déclaration, les certificats d'assurance et de fitness contre un paiement de Rs 2 500. Yuvrajsing B. est déjà connu de la police pour avoir, dans le passé, été mêlé à une affaire de fausses coupures de billets de banque. À son tour, Yuvrajsing B. a incriminé un ancien policier suspendu, comme étant celui qui serait le fournisseur de faux documents de déclaration. Lors d'un exercice d'identification, le chauffeur de la Subaru, Guptasing R., a aussi identifié positivement Feroz M. et Yuvrajsing B. À la suite de ces arrestations, le propriétaire de la Subaru, ainsi que Feroz M. et Yuvrajsing B. ont été arrêtés et inculpés provisoirement de « making use of false documents » devant le tribunal de Souillac. Le policier suspendu, incriminé par Yuvrajsing B., a echappé à une arrestation, faute de preuves suffisantes.