Fraude sur des Voitures de Luxe: des Documents Manquants en Cour

il y a 7 ans, 9 mois - 12 Mai 2015, lexpress.mu
L’enquête sur des fraudes alléguées sur des voitures de luxe se poursuit. Accusé de complot, le président du conseil d’administration du groupe Mon Loisir, Thierry Lagesse, a comparu devant la cour intermédiaire, ce lundi 11 mai.

Son panel d’avocats, composé de Me Gavin Glover, Me Navin Parsuramen et Me Joy Seewooram, a indiqué qu’il manque trois documents liés à cette affaire. Le tribunal a donc accordé un délai de 15 jours aux hommes de loi pour les retrouver. L’affaire a été renvoyée au 29 juillet.

Rs 7,2 millions de manque à gagner pour l’Etat

Thierry Lagesse avait été arrêté le lundi 26 août 2013. Il avait été accusé d’avoir organisé une fraude douanière pour ne pas payer la taxe sur une Mercedes SLS 63 AMG. Les enquêteurs pensent qu’il aurait eu recours à la complicité d’un «returning resident», Atish Kumar Seeburrun, et de l’importateur Dhaneshwar Toolsee. La sous-facturation de ce véhicule aurait coûté Rs 7,2 millions à l’Etat.

Dhaneshwar Toolsee, directeur de la société d’importation de véhicules SS Motor Point, avait également été arrêté. Il avait allégué, dans sa déposition à la police, que c’est Thierry Lagesse qui aurait organisé ce complot.