Infrastructure : Metro Express Limited veut construire deux autres ponts

il y a 4 ans, 8 mois - 13 Juin 2018, Défi Media Group
Illustration
Illustration
Metro Express Limited a présenté une demande en Cour suprême pour construire deux ponts à Barkly dans le cadre des travaux qu’elle entreprend. La demande est à l’étude.

Toute personne souhaitant construire un pont au-dessus d'un cours d'eau qui relève du domaine public doit obtenir l'autorisation de la Cour suprême avant de démarrer les travaux. Metro Express Limited, qui compte ériger deux ponts enjambant la rivière Belle-Eau à Barkly, a donc formulé une demande auprès de l'instance judiciaire. La motion a été déposée le 5 juin 2018, conformément aux dispositions de l'article 25(1) de la Rivers and Canals Act de 1863.

Metro Express Limited affirme que toutes les précautions ont été prises pour éviter le déversement des déchets dans la rivière pendant les travaux. La demande de la firme est dirigée contre le ministère de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, celui de la Santé et de la Qualité de la vie, la Central Water Authority et le ministère de l'Énergie et des Services publics.

Metro Express Limited a déjà obtenu l'autorisation de la Cour suprême pour construire un pont enjambant la Grande-Rivière-Nord-Ouest. Une décision prise, le 7 mai 2018, par le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen.

Priorité

Cette structure fera 248,75 mètres de long et 10 mètres de large. Elle sera érigée à proximité du pont situé sur l'ancien chemin de fer. Dix colonnes en béton d'un diamètre de 2,5 mètres et d'une hauteur de trois à 24 mètres viendront renforcer la structure.

Le gouvernement a fait du Metro Express une de ses priorités. La réalisation du projet, au coût de Rs 18 milliards, a été confiée au géant indien Larsen & Toubro. Le Metro Express couvrira un tracé de 26 kilomètres. Le projet sera conçu en deux phases. La première s'étendra de Port-Louis à Rose-Hill et sera achevée d'ici septembre 2019. La seconde, qui comprend le tracé entre Rose-Hill et Curepipe, devrait être opérationnelle en 2020.