Infrastructure : Rs 44 millions déboursées pour le nouveau pont de St Denis, à Chamarel

il y a 1 année, 1 mois - 24 Décembre 2021, Inside News
St Denis bridge, Chamarel
St Denis bridge, Chamarel
Le ministre des Infrastructures nationales et du Développement communautaire, Bobby Hurreeram, a effectué, mercredi 22 décembre, une visite des lieux en compagnie du ministre des Transports terrestres et du Métro léger, du ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, Alan Ganoo, au pont de St Denis situé sur la route de Baie du Cap-Chamarel-Case Noyale (B104).

Le ministre des Infrastructures nationales et du Développement communautaire, Bobby Hurreeram, a effectué, hier, mercredi 22 décembre, une visite des lieux en compagnie du ministre des Transports terrestres et du Métro léger, du ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, Alan Ganoo, au pont de St Denis situé sur la route de Baie du Cap-Chamarel-Case Noyale (B104).

Ce nouveau pont réalisé au coût de Rs 44 millions, a été construit à une hauteur suffisante pour permettre la canalisation des eaux pluviales, afin d’atténuer le problème d’inondations.

Le ministre Hurreeram a fait ressortir que l’ancien pont était initialement bas et comportait un total de neuf drains transversaux d’une taille approximative de 700 mm de large et 500 mm de profondeur, soit une section hydraulique totale de 3,15 m2, tandis que la section du nouveau pont est d’environ 55 m2, avec une section hydraulique effective de 32,9 m2, sur la base d’une période de retour de 100 ans et d’un débit de pointe de 214 m3/s.

Pour rappel, l’ancien pont était souvent inondé lors de fortes pluies, rendant ainsi le pont impraticable et mettant en danger les usagers de la route.

Il a souligné que la mise en place d’infrastructures améliorées, telles que le nouveau pont de St Denis, s’inscrit dans les lignes directrices du gouvernement de pouvoir un environnement sûr et sécurisé à la population. Ce pont améliorera la sécurité routière, en particulier pour les élèves de la région, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le ministre Ganoo a exprimé sa gratitude aux différents partenaires concernés et le gouvernement pour avoir pris en considération la gravité de la situation et oeuvré en vue de fournir aux habitants de la région un pont conforme aux normes requises. Il a souligné que ce nouveau pont atténuera les problèmes d’inondation dans la région.