Nissan dévoile une nouvelle petite citadine électrique

il y a 8 mois, 1 semaine - 27 Mai 2022, caradisiac
2023 Nissan Sakura
2023 Nissan Sakura
Incontournables dans les villes japonaises, les kei cars vont prochainement compter un nouveau membre, avec la sortie au Japon de la Nissan Sakura.

Une micro citadine électrique qui vient d’être présentée par Nissan et qui sera réservée au marché japonais, toujours friand de ce genre de véhicules.

Avec la présentation de la Sakura, Nissan entend frapper fort sur le marché japonais. Après la Nissan Leaf et la Nissan Ariya, la Nissan Sakura est donc le troisième modèle de la marque nippone à bénéficier d’une motorisation électrique.

Dans le cas de la nouvelle petite citadine, il sera pourtant vraisemblable que nous n’en voyions jamais la couleur (ou les couleurs, la Sakura étant déclinée en quinze teintes de carrosserie).

Moderne, la Nissan Sakura mesure 3,39 mètres de long pour 1,47 mètre de large et 1,65 mètre de haut, avec un empattement de 2,49 mètres.

100 % électrique, la petite citadine est disponible avec une motorisation de 47 kW (64 chevaux) qui offre un couple de 195 Nm, pour une vitesse maximale fixée à 130 km/h. Trois modes de conduite sont disponibles : Eco, Standard et Sport. Sa batterie lithium-ion de 20 kWh permet de parcourir 180 km en une seule charge. Une autonomie que Nissan juge « parfaite pour une utilisation quotidienne ». Pour recharger la voiture, il faudra compter huit heures sur une prise normale et environ 40 minutes sur une prise rapide.

À l’intérieur de la voiture, on retrouve une instrumentation numérique de sept pouces avec un écran tactile de neuf pouces sur la planche de bord. Le système d’infodivertissement Nissan Connect permet d’avoir accès à la navigation GPS et à Apple CarPlay.

La Nissan Sakura est aussi équipée du système de conduite autonome ProPilot, et de la déclinaison ProPilot Park qui permet de garer la voiture sans effort.

Réservée au marché japonais, la Sakura, qui doit son appellation de la fleur de cerisier du même nom, sera commercialisée dès cet été à partir de 1,78 million de Yens, soit environ 13 150 € dans sa version d’entrée de gamme. Un tarif qui peut grimper jusqu’à 2,94 millions de Yens (environ 21 700 €) pour la finition haut de gamme.