Pagani Huayra Tricolore (2020) : un avion pour la route

il y a 2 ans, 1 mois - 22 Décembre 2020, AutoPlus
Pagani Huayra Tricolore (2020) : un avion pour la route
VIDEO. La Pagani Huayra Tricolore offrira ses 840ch à trois clients seulement.

Après avoir annoncé pour le 12 novembre dernier la présentation d'une Huayra R qui n'eut pas lieu, Pagani a dévoilé ce 17 décembre la Huayra Tricolore. Comme la Zonda Tricolore qui célébrait les 50 ans de la patrouille de voltige aérienne italienne Frecce Tricolori, la dernière création de Horacio Pagani fête le 60ème anniversaire de cette même patrouille. Et avec elle, le constructeur italien a repoussé encore un peu plus loin ses limites en termes d'ingénierie et de performances.

La Huayra Tricolore surpasse la Pagani Imola en tant que modèle le plus puissant de l'histoire de la marque puisque son V12 6L biturbo réalisé spécialement par Mercedes-AMG développe ici 840ch à 5.900 trs/mn et 1.100Nm de couple entre 2.000 trs/mn et 5.600 trs/mn, le tout envoyé aux seules roues arrière via une boîte de vitesses automatique séquentielle à sept rapports avec mode manuel. La nouvelle venue n'est cependant pas la plus légère mais conserve un poids très contenu avec 1.270kg annoncés à sec. Découvrez-la en vidéo.

Tois couleurs, trois exemplaires
Toujours très inspiré par l'aéronautique, Horacio Pagani a souhaité évoquer ici l'avion Aermacchi MB-339 P.A.N. des Frecce Tricolori. La Huayra Tricolore est un roadster doté d'une panoplie aérodynamique revue passant par un bouclier avant redessiné souligné par un spoiler spécifique, une nouvelle prise d'air centrale, un diffuseur retravaillé et un aileron arrière inédit intégré au capot arrière. A l'avant, on remarque un tube de Pitot comme celui qui permet aux pilotes d'avions de connaître leur vitesse !

Le châssis et la carrosserie sont faits de matériaux composites à base de carbo-titane pour le premier et de fibre de carbone pour le second. La Huayra Tricolore est présentée dans une livrée bleue arborant les couleurs du drapeau italien. Les jantes sont également bleues. L'habitacle se pare de cuir blanc et bleu, d'aluminium anodisé bleu et, évidemment, de fibre de carbone. Sur la console centrale se trouve un anémomètre indiquant la vitesse en nœuds grâce au tube de Pitot de la proue, en plus du tachymètre classique.

Comme la Zonda Tricolore en son temps, la Pagani Huayra Tricolore ne sera produite qu'en trois exemplaires. Selon le constructeur, c'est une référence aux trois membres principaux sur les dix de la patrouille à savoir le n°0 qui commande, le n°1 en tête de formation et le n°10 qui se sépare de celle-ci pour réaliser en solo les figures les plus spectaculaires. Cette exclusivité a évidemment un prix et celui-ci s'élève à 5,5 millions d'euros hors TVA.