Parkings Payants Envisagés Dans Les Hôpitaux Régionaux

il y a 6 ans, 7 mois - 20 Juin 2016, Défi Media Group
Illustration
Illustration
Il est impossible de se garer dans la cour des hôpitaux à l’heure des visites. Faire payer les conducteurs atténuera ce problème et permettra de financer l’entretien des infrastructures, entre autres.

Comment faire pour éviter les embouteillages dans les principaux hôpitaux régionaux pendant les heures de visites ? Le ministère de la Santé et de la Qualité de la vie envisage de rendre payant les aires de stationnement pour les proches des patients. Le projet a été lancé sur une base pilote à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, Port-Louis, et devrait bientôt être étendu à l’hôpital Victoria, Candos, bientôt.

«Notre mission consiste à offrir des soins aux Mauriciens. Pas des places de parking», explique le ministre Anil Gayan. L’enceinte de l’hôpital Victoria et du Princess Margaret Orthopaedic Centre, vielle de près d’un siècle, sera réaménagée dans un avenir proche. Des immeubles en hauteur seront privilégiés, permettant ainsi d’avoir de la place pour des aires de stationnement additionnelles.

Actuellement, il est difficile de trouver un parking dans la cour des hôpitaux régionaux. À Candos, même le personnel est souvent contraint de se garer hors de l’établissement. Cela finit par créer des bouchons, notamment dans l’étroite rue Boundary qui borde le mur d’enceinte au sud.

Dans la cour de l’hôpital Victoria, les bagarres sont légion, des proches de patients n’hésitant pas à piquer les places réservées au personnel médical disposant d’un pass. D’autres se garent n’importe comment, allant jusqu’à bloquer la libre circulation de véhicules.

À l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, la situation est tout aussi critique. Des proches des patients devant souvent effectuer plusieurs tours des pâtés de maisons pour trouver un parking durant les heures de visite. Certains n’hésitent pas à se garer sur les lignes jaunes, ce qui gêne la circulation, surtout lorsque deux autobus se croisent.