Produits Pétroliers – ACIM : « Des milliards de roupies collectées en taxes sur 9 mois »

il y a 2 mois - 3 Octobre 2022, Le Mauricien
Produits Pétroliers – ACIM : « Des milliards de roupies collectées en taxes sur 9 mois »
– Jayen Chellum contredit ainsi l'argument selon lequel la STC a fait des pertes sur le carburant

L’Association des consommateurs de l’île Maurice (ACIM) a fait le compte concernant les recettes de la State Trading Corporation sur le carburant. Se référant au communiqué émis la semaine dernière et aux chiffres pour la période du 20 décembre 2021 au 5 septembre 2022, il est estimé que des milliards de roupies ont été collectées en taxes. Rien que la contribution pour le vaccin a rapporté Rs 208 602 978 sur l’essence et Rs 228 013 140 sur le diesel. Le secrétaire général de l’ACIM, Jayen Chellum, est d’avis que la STC ne peut venir parler de pertes dans une telle conjoncture.

En dépit de la faible mobilisation pour le rallye de la semaine dernière, l’ACIM poursuit sa mission d’éduquer les consommateurs sur les prix à la pompe de l’essence et du diesel, a précisé Jayen Chellum. Se référant au dernier communiqué en date de la STC, l’association a calculé combien les différentes taxes ont rapporté au gouvernement pour la période du 20 décembre 2021 au 5 septembre 2022.

D’abord, l’Excise Duty a permis de récolter Rs 1 861 604 905 sur l’essence et Rs 807 453 387 sur le diesel. La TVA a rapporté 1 299 161 017 et Rs 1 087 776 540, respectivement. La contribution à la RDA s’élève à Rs 282 292 547 pour l’essence et Rs 300 647 537.75 pour le diesel.

La taxe pour le transport du carburant vers Rodrigues a permis de récolter Rs 62 562 132. 06 et Rs 70 437 423.13 respectivement. La STC prélève également une taxe pour le stockage de l’essence et du diesel, qui s’élève à Rs 99 183 867.90 et Rs 85 899 296.50 pour la même période.

La taxe pour la contribution sur le riz, la farine et le gaz se chiffre à Rs 785 747 608.20 et Rs 721 554 090.60 pour les neuf mois. La contribution au Covid-19 Solidarity Fund s’élève à Rs 104 301 489 et Rs 228 013 140, respectivement. Dans une telle conjoncture, ajoute Jayen Chellum, la STC ne peut venir parler de pertes. « Surtout qu’il n’y a aucune transparence sur le prix qu’on achète le riz, la farine et le gaz. De même, on ne sait où va tout cet argent par la suite. Est-ce que cela reste à la STC ou est-ce que c’est transféré vers d’autres fonds ? »

Jayen Chellum considère dommage que les Mauriciens ne réagissent pas face à toute cette situation, mais il se dit déterminé à continuer son travail d’éducation. « D’autant que la STC existait bien avant l’arrivée du présent directeur. Qu’a-t-on fait avec tout l’argent récolté avant ? » se demande-t-il.

L’ACIM réitère ainsi sa demande pour que les Rs 3 du Covid Solidarity Fund et du vaccin soient retournées au consommateur. « Une contribution de Rs 4,20 pour l’achat du riz, de la farine et du diesel était déjà énorme, et on vient maintenant y ajouter Rs 3. »
Il souhaite que la STC réagisse à ces chiffres et qu’elle vienne éclairer les consommateurs sur la manière dont l’argent récolté est utilisé, surtout sur les prix auxquels les différents produits sont achetés, ainsi que le taux de change applicable.