Ripailles/Verdun : un pont de 300 mètres sur 120 pilotis

il y a 4 ans, 9 mois - 25 Avril 2018, Défi Media Group
Ripailles/Verdun : un pont de 300 mètres sur 120 pilotis
La Road Development Authority (RDA) va construire un pont de 300 mètres sur le tronçon Ripailles/Verdun.

Le pont reposera sur 120 pilotis. Le ministère des Infrastructures publiques exigera une garantie décennale pour cette installation.

Ce projet servira d'exemple pour d'autres travaux routiers qui viennent de démarrer, indique-t-on au sein du ministère. Pour tous les prochains projets routiers, le ministère compte exiger une telle garantie. De ce fait, le constructeur retenu sera responsable, durant les 10 prochaines années, des défauts décelés sur tout projet qu'il aura exécuté. « En ce moment, les contrats passés par la RDA ne contiennent pas cette clause, car c'était entendu que le constructeur se devait d'assumer ses responsabilités. Mais dorénavant, tel ne sera plus le cas. Cette clause sera insérée dans le contrat pour n'importe quel projet routier et le constructeur devra ensuite encourir les frais en cas de défauts », affirme un proche du dossier.

Concernant le tronçon de 300 mètres, le Professeur Jean-Pierre Magnan, un Français spécialisé en matière de géotechnique, est attendu au pays dans la première semaine de mai. Il va donner les détails sur « l'embankment failure » et proposer des solutions.

Il sera question d'installer 120 pilotis pour un pont de 300 mètres sur le tronçon Ripailles/Verdun, souligne notre source. Cette dernière ajoute que le Professeur Jean-Pierre Magnan est en présence de tous les rapports des analyses effectuées sur cette partie de la route. Il devra également donner son avis sur la décision de l'ancien gouvernement concernant l'alignement de cet axe, précise notre interlocuteur.

Les mêmes techniques seront utilisées à propos de la première phase de la Ring Road. « La construction sera faite de sorte que l'eau ne stagne pas. Tout sera plus solide et il y aura la garantie décennale », dit-il. Notre interlocuteur affirme que la construction de la route  sera complétée d'ici la fin de cette année et qu'elle sera alors opérationnelle.

À la suite des grosses averses de janvier dernier, les ingénieurs de la RDA avaient découvert une rivière sur le bedrock à une profondeur de 40 mètres. Du coup, les travaux ont été chamboulés et le Professeur Jean Pierre Magnan a été appelé en renfort pour son expertise.

Maurice bientôt doté de son laboratoire pour les analyses

À la suite de la mise en place d'une unité géotechnique, le ministère des Infrastructures publiques veut créer un laboratoire pour analyser le sol. Pour les analyses, des échantillons sont actuellement envoyés en Afrique du Sud. Mais d'ici l'année prochaine, Maurice aura son propre laboratoire car des fortes sommes sont débourséspour envoyer et recevoir les résultats. De plus, quand le pays aura son propre laboratoire, cela sera une opportunité pour le pays en terme d'innovation et on pourra offrir nos services en Afrique.