+ Publier Publicitaire GRATUIT !
Stats d'annonce: Dernier 24h - 82, actuel - 1052, total - 74621

Savoir-Vivre : Mais Qui a Tué le Respect ?

19 Janvier 2015 - Défi Media Group

Savoir-Vivre : Mais Qui a Tué le Respect ?

On a tous, un jour ou l’autre, fait l’expérience du manque de politesse de certains de nos compatriotes. Que ce soit dans les transports ou les institutions publiques, les gares ou partout ailleurs, les exemples ne manquent pas pour démontrer une perte de savoir-vivre. Comment-y faire face?

Le mal élevé est partout, à chaque coin de rue. Il est celui qui vous pousse dans l’autobus pour avoir la dernière place ou encore celui qui parle à haute voix au téléphone, nous obligeant à faire de notre mieux pour ne pas nous concentrer sur sa conversation. Il ignore royalement les marques de politesse et se croit très supérieur aux autres. Il est très difficile pour lui de cacher sa vraie nature. Il n’hésitera pas à vous tirer les oreilles pour se faire comprendre.

Par ailleurs, à la moindre occasion qui lui est donnée, il marchera sur vos pieds pour poursuivre sa route. Il a un vocabulaire très fleuri. Injures et grossièretés rythment ses conversations. La patience n’est pas son point fort. Entre attendre son tour ou pousser les personnes dans une file d’attente pour être le premier servi, c’est la deuxième option qui l’enchante le plus. Même s’il possède des diplômes ou occupe une place très importante, il reste très fidèle à sa nature dénuée de savoir-vivre.

Il s’agit, en effet, d’un trait de personnalité que nous retrouvons de plus en plus souvent dans la société actuelle. À Maurice et partout ailleurs, la grossièreté et le manque de savoir-vivre gagnent du terrain. Il s’agit d’un sujet de grand intérêt et plusieurs experts s’y sont attardés. Le magazine ‘Le Point ’ a consacré un dossier de plus de douze pages qui s’intitule « Le Triomphe des Mal élevés », sur le manque de civisme des Français. On y précise que de nombreux d’entre eux font la loi dans les transports, au bureau et à l’école. De plus, on pointe même du doigt le manque de politesse de certains politiciens.

À Maurice, la situation n’en est pas moins alarmante. C’est, en effet, ce que nous confie Marie, réceptionniste dans une entreprise à la capitale. Elle soutient que pour de nombreux Mauriciens, le respect, la courtoisie et le savoir-vivre sont des mots creux. « J’ai à plusieurs reprises eu à faire face à des adultes mal élevés. Ils ne disent jamais bonjour ou merci. Pis, ils agissent comme bon leur semble sans prendre en considération les autres. Il y en a ceux qui poussent les gens et ceux qui se montrent agressifs pour des peccadilles. Même si c’est très difficile, je dois m’efforcer de garder mon sang-froid. Mais il m’est arrivé de perdre patience », partage-t-elle.

Comment en sommes-nous arrivés-là ? Où sont passées nos bonnes manières d’autrefois ? Pour le sociologue Rajen Suntoo, il s’agit d’une preuve que notre société soit sujette à une perte de valeur. « Les principes moraux et les codes d’éthique sont de moins en moins respectés, en particulier parmi les jeunes. Dans notre société, on tend à vivre d’une façon très individualiste et on ne s’occupe guère de ce que peuvent penser ou ressentir les autres », explique le sociologue.

Pis, le manque de savoir-vivre de certains de nos concitoyens ne choque plus personne, ajoute-t-il. « La société semble s’y être habituée. Par ailleurs, tout porte à croire que certains parents ont failli dans leur rôle, en particulier celui d’éduquer leurs enfants. Ils ne donnent pas le bon exemple en matière de savoir-vivre et de bonnes manières. En résultat, la nouvelle génération semble être dépourvue de ces valeurs qui nous étaient indispensables, autrefois, pour la vie en société », déplore Rajen Suntoo.

Soondarlall Seetohul : « Les adultes ne donnent pas le bon exemple »

Pour nos aînés, il est inadmissible de manquer du respect à autrui et de se montrer mal élevé. Certains sont même irrités en la présence d’une personne qui fait preuve d’un manque de savoir-vivre. Tel est souvent le cas de Soondarlall Seetohul, 76 ans. Pour le vieil homme, la vie en société exige qu’on respecte les codes d’éthique. Or, ce n’est pas le cas aujourd’hui. Pour notre interlocuteur, il est clair que la faute revient aux adultes. «Ils ne donnent pas le bon exemple.  Je me rappelle qu’à mon époque, on était puni pour avoir manqué de saluer un adulte. Aujourd’hui, les jeunes vous regardent droit dans les yeux sans vous dire bonjour. Pis, cela ne semble pas déranger les parents. Il n’y a pas de restrictions chez les jeunes – c’est la tendance. Il est interdit d’interdire. Ce qui explique le fait que leur comportement laisse souvent à désirer », dit-il.

Soondarlall Seetohul nous fait part qu’autrefois, les enfants étaient punis s’ils s’étaient montrés irrespectueux. « J’ai été élevé par mes grands-parents. Il y avait des règles très strictes à respecter, telles que ne pas hausser la voix quand on parle aux autres, ou encore bien se tenir. Aujourd’hui, les adultes rigolent quand leurs enfants se montrent mal élèves, ces derniers sont rois ! Par ailleurs, il était impensable de dire des mots grossiers à mon époque, même quand on était en colère. Ce savoir-vivre semble s’être estompé », déplore Soondarlall Seetohul  le président de la Talipot Senior Citizen Association.

Que se passe-t-il dans la tête du « mal élevé » ?

On dit que les personnes qui font preuve d’un manque de savoir-vivre, pensent avant tout à leurs propres intérêts sans se soucier des autres. Mais que se passe-t-il réellement dans leur tête ?Selon la psychologue Karuna Rajiah, ces derniers agissent comme bon leur semble et sont persuadés que nul n’a le droit de leur ramener à l’ordre.

« La socialisation joue un rôle très important dans le développement de la personnalité d’une personne. Les parents ne sont pas les seuls qui participent à cette étape. Il existe des influences externes, telles que les amis et les personnes dans l’entourage. Par exemple, un enfant qui grandit dans un environnement où les adultes ne démontrent aucun signe de respect envers les autres ou disent des grossièretés, finira à l’âge adulte à agir de la même façon. La personnalité d’une personne se construit progressivement et côtoyer les mal élevés ne peut que compliquer les choses », explique-t-elle.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les mal élevés créent parfois un sentiment de gêne autour d’eux. De nos jours, même si on n’accorde pas la même importance aux valeurs morales, il est toujours important de veiller à notre comportement quand on est en société, car il peut avoir un impact sur les autres. « On a tendance à simplifier les codes de conduite pour les adapter avec le mode de vie frénétique que nous menons. Cependant, même si les codes ont changé, il est toujours essentiel de manifester le respect envers autrui. De nos jours, il existe des personnes qui font preuve de politesse dans l’unique but d’éviter des problèmes. Par exemple, le  fait de manquer de saluer une personne peut pousser celle-ci à croire que nous avons une dent envers elle. Cela peut donner lieu à des problèmes d’ordre relationnel », ajoute Karuna Rajiah.

Témoignages

Marjorie M., 42 ans : « J’ai honte du comportement de mon fils »

Avoir à gérer un adulte dépourvu de savoir-vivre n’est pas une partie de plaisir. Ce n’est pas Marjorie qui nous dira le contraire. Le mal élevé est nul autre que son fils, âgé de 24 ans. « Quand il était petit, c’était bien plus facile de lui dire ce qu’il fallait faire. Aujourd’hui, il est un adulte, ce n’est pas aussi simple. La situation est pire quand on est en compagnie de proches ou d’ amis. Il fait des commentaires déplaisants sur les autres.

Il agit comme un gourmand, se sert à manger sans penser à son prochain. J’ai souvent honte de son comportement », dit-elle. Marjorie est loin d’être au bout de ses peines. Le manque de savoir-vivre de son fils fait que plusieurs personnes évitent d’être en présence de ce dernier. « On nous invite que très rarement à des fêtes ou des soirées. On me dit souvent de ne pas ramener mon fils. J’ai essayé de raisonner mon fils, mais sa nature finit par prendre le dessus », affirme-t-elle.

Neha A., 26 ans : « On me disait souvent que j’étais mal élevée »

« Entendre de vos amis que vous êtes insupportable et mal élevée ne peut que vous inciter à faire des efforts pour changer », affirme Neha S., 26 ans. Comment a-t-elle réussi? Pour la jeune femme, il est important de se mettre dans la peau de l’autre et d’agir comme on souhaiterait qu’il agisse envers nous. « Il faut, avant tout, accepter ses erreurs. Avant de faire ou de dire quelque chose, il est important de se dire quel impact mon action et mes paroles auront sur les autres. Auparavant je me disais que si moi je me sentais bien, c’était tout ce qui comptait à mes yeux. Mais, j’ai appris que le respect se mérite. Si on n’est pas respectueux envers notre prochain, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il le soit à notre égard », lance-t-elle.

 

Nouvelles par Tags

2011 models2012 models3D printing458 italia6-series coupeA1A2abc motorsaccidentaccidentsaccordACIMacuraadvertisingafricaairbagsairbusairportalcotestalfaalfa romeoalgeriaamazonamphibiousandroidAnil BachooappappleappointmentsappsarabiaargentinaArtashok leylandasiaastonaston martinauctionaudiaustraliaaustriaautoauto showautonomous carautonomus carAutopilotaventadorawardsAxessbahrain grand prixBAIbajajBangkok Motor ShowBangladeshbatmobilebatterybattlebeachesbeetleBeijing Motor ShowBelgiumbentleybernie ecclestonebetamaxbicyclebicyclesbikebikesbiodieselbmwboatsBogota Auto ShowBois-Marchand accidentBologna Motor ShowbondboschBPObrabusbrazilbribesbridgestonebriobugattibuggybuickburnoutbusbusesbuyingbydcadillaccamaroCanadacarcar buying tipscar dealerscar importcar marketcar rentcar rentalcar sharingcar theftcar washCarPlaycarscartingCCIDCCTVCEBcelebretiescelebritiesChengdu Motor ShowcherychevroletChicago Auto ShowchinaChris Evanschryslercitroencivicclassicclassic carsclassicscomparisonconceptconceptsconvertiblecorruptioncorvetteCourtsCPBcr-vcrashcrash testscrossovercrowdfundingCubaCurepipeCUVCWAdaciadaihatsudaimlerdakardartzdash camdashcamdatsunDelhi Auto ExpodesignDetroitDetroit Auto Showdieseldiesel scandalDIYDLCdodgedragdrag battledrag racedrag racingdriftdriftingdriverless cardrivingdriving licensedriving schooldriving schoolsdriving testdriving tipsdronesdrunk drivingdsDubaiDubai Motor Showducatiearthquakeebeneecoecologyeconomyelectricengen motor showengineenginesEOCethanoletios livaEUEuropeeveventsexpofacebookfakeFast And FuriousFernando AlonsoferrariferryfiatfiestafilmsfinancesfinlandFirefiskerfitness centerFlacqFlic-en-FlacFloodsflying carFootballForbach accidentforce indiafordformula1forza motorsportFrancefrankfurtfrankfurt motor showfraudfuelfuel economy scandalfuel stationfuel stationsfunnyfutureGaikindo Indonesia International Auto ShowgamesgeargeelygenesisGeneva Auto Showgeneva motor showGermanygirlsgmgodzillagolfGoodlandsgooglegoogle glassGoProgovernmentgpsgran turismogrand tourgreat wallgreecegreengreen energygrnoGRSE accidentGTAGymkhanahackershamannharley-davidsonHatchbackhellcatherohistoryholdenHollandhondaHong Konghorsepower falsifyinghospitalshot wheelshotelshoverboardhow toHuayrahummerhumorhurricanehybridhydrogenhyundaii3i40ICACiframacIIHSIMCimportindiaIndian OilindicaIndonesiaIndonesia International Motor Showindonesia motor showinfinitiInfinityinfrastructureinsuranceinteriorinteriorsiPadiphoneiranirelandIRPisraelisuzuitaliaItalyjaguarjamesjames bondJames Mayjapanjapaneese carsjapanese carjapanese carsjazzJDMjeepJeremy Clarksonjettakartkawasakikei carken blockKenyakhankiaKoenigseggkoreaKTMLALA Auto Showlamborghinilancialandland cruiserland roverlawsleallegolexuslight metroLionel Messilotuslow cost carLRTluxuryluxury carsm3mad maxMadagascarmahindramaintenancemalaysiamanmapsmarketmarketingmartinmarutimaruti suzukimaseratiMatt LeBlancMauritiansmauritiusmaybachmazdaMcLarenmercedesmetroMetro Expressmexicomichael schumacherminimitsubishiMMMmonacoMontebello accidentmontereymoparMoroccomotomotormotor showMotor vehicle test centremotorcyclemotorsportmotorsportsmoviesmpvMRAmugenMusicmustangMVDANandanee Soornacknanonascarnavigation systemnavigation systemsNavin RamgoolamNCGNDUNepalnetherlandsnew york auto shownew zealandnfsNHTSANigerianissanissannorwayNTANTCoff-roadoffroadOlympic GamesopelpaganiPakistanParisparis motor showparkingPebble Beachpenaltiespenalty pointspeugeotPhilippinespickuppickupspininfarinapirelliplayboyPNQpolandpolarispolicepoliticspollutionpontiacporscheporsheportPort LouisPort-LouisPPCPPPprankpricespriusproguardprotestsprotonPSApublic transportQ3qorosquatre-bornesr8Raceracingrallyramrangerange roverratingsRDArecallsrecordrecordsred bullrenaultrenderingrent a carreplicaReunionRHTRichard DuvalRichard HammondRing Roadrioroadroad accidentroad rules & regulationsroad safetyRoad Traffic ActRoad Traffic Amendment Actroadsroads safetyrobotsRodriguesrolls-royceromeoRose-HillroverRoyal EnfieldRRSRSUrumoursRussiasaabsafetysafety ratingssafety testssalesamsungsamusao paulo auto showSao Paulo Motor Showsaudisaudi arabiascamscandalscaniaschool busscooterscootersseatsecond hand carssecond hand cars importself driving carself-drivingself-driving carself-driving carsSEMASEMA showSeoul Motor Showservice stationsShanghaishanghai motor showshelbyShellshowsingaporeskodaSlovakiasmartsoreze accidentsoulsound systemssouthsouth africasouth koreaspainspare partsspeed camerasspeedingsportSportscarspy shotsssang yongSsangYongstar warsstartupstatisticsSTCstreet racingstrikestudysubarusudysupercarssurveySUVsuzukiSwedenswiftSwitzerlandTATaiwantakataTarisa Resorttatataxtax fraudtaxestaxiTBStechnlogytechnolgytechnologyTerre-Rouge–VerdunteslateststhailandThailand International Motor ExpothefttipstiresTMRSUtokyoTokyo Auto Salontokyo motor showtoptop geartoyotatoystrailertransformerstransporttrendstrickstriumphtrucktruckstsunamituningTurkeytvstyresUAEuberUBSukukraineunionsuomuralUSused carused carsVacoasvanvarma casevehicle inspectionVehiclesvelostervideovietnamVintagevintage carsVipervolkswagenvolvovwwheelsWorldyamahayariszagato
Vendez Votre Auto