Un policier « humilié » par un conducteur pris en contravention

il y a 1 année, 4 mois - 7 Octobre 2021, r1
Illustration
Illustration
Il se dit « lésé, rabaissé et humilié ». Un constable de 33 ans a connu une mésaventure alors qu’il effectuait un Extra Duty, lundi après-midi, devant une banque à Bell Village.

Placé en sentinelle devant le bâtiment, il aperçoit un conducteur au volant de sa voiture et qui était sur un appel via le mode main-libre. Selon la version du policier, le conducteur avait son téléphone dans ses mains.

Le constable devait informer au conducteur qu’il allait être verbalisé pour utilisation d’un « telephone handset » pendant qu’il conduisait. Pour se défendre, l’homme a dit au policier qu’il a déposé un passager au guichet automatique et le passager serait celui qui était au téléphone. « Mo fek depoz sa missie la pou servi ATM ek line donne moi portable la pou kozer », a-t-il déclaré.

Pressé de questions par le policier, le conducteur devait perdre patience. Après avoir consulté son permis de conduire, le constable a demandé l’âge et l’adresse de l’individu qui lui a violemment répondu : « To pa konn compter g*** ? To pa pe trouve mo date naissance lors mo licence ? ».

Le passager qui était au guichet automatique devait aussitôt reprendre sa place à bord du véhicule et devait en rajouter une couche. Le policier devait alors subir une pluie d’insultes des deux hommes. « Si rass sa travay policie la avec toi okenn travay to pas pou gagne avec to resultat sixieme fail » ou encore « Mo la to pa kapav compte, ki kontravention to p prend ? », ont-ils lancé avant de prendre la fuite.

Dans sa déposition au poste des Casernes centrales, le policier dit avoir été humilié. D’autant que ces évènements avaient eu lieu en public. Une enquête a été initiée pour tenter de retrouver les deux hommes.