Un policier ivre interpellé à Terre-Rouge

il y a 1 année, 10 mois - 17 Mars 2021, lexpress.mu
Un policier ivre interpellé à Terre-Rouge
Il devait être en service au centre de quarantaine Veranda Hotel. Mais ce policier a été retrouvé au volant d’un véhicule de la police à Terre-Rouge dans la soirée d’hier, lundi 15 mars. L’homme sentant l’alcool.

Lorsqu’il a été approché par ses collègues, il a déclaré «Mo pé senti mwa gagnn koronaviris, mo pa pé kapav travay». Conduit au poste de police, il n’a pas coopéré lorsque les autres policiers ont voulu pratiquer un alcootest. Le suspect a été placé en cellule de dégrisement.

Pour rappel, le 11 mars dernier, un autre policier ivre, qui pilotait sa moto sans masque, avait été interpellé par ses collègues et des habitants de Pamplemousses.

Un policier feint d’avoir contracté la COVID-19

Un policier de la Special Support Unit (SSU) a fait accroire à ses collègues qu’il aurait contracté la COVID-19. Ce constable se trouvait à la croisée de Montagne Longue lundi soir dans un véhicule de la police. Or, il devait assurer la surveillance d’un hôtel de Grand-Baie, converti en centre de quarantaine.

Ses collègues de Terre-Rouge, qui passait dans les environs, ont noté que son comportement était louche. En plus, il sentait l’alcool. Ne voulant pas être pris en état d’ébriété durant son service, le policier a lancé « mo pe santi mwa gagn coronavirus. Mo pa pe kapav travay ». Il a accompagné ses collègues jusqu’au poste de police de Terre-Rouge où il a refusé de se soumettre à un alcootest. En plus, il avait un comportement agressif envers ses collègues. Ces derniers ont finalement consigné une entrée contre lui pour « refusing to undergo Alcotest ».