Un SDF Tué Par Une Motocyclette À Port-Louis

il y a 2 mois, 1 semaine - 18 Novembre 2022, Le Matinal
Un SDF Tué Par Une Motocyclette À Port-Louis
Jean Luc Léopold, 21 ans et habitant Batterie-Cassée, Sainte-Croix, a été impliqué dans un accident de la route dans la soirée du mercredi 16 novembre.

La motocyclette qu’il conduisait, une Suzuki de couleur noire, a percuté de plein fouet un Sans Domicile Fixe (SDF) sur l’autoroute menant vers le Nord à proximité d’Appravasi Ghat. Toutefois, le motocycliste, qui ne détient aucun permis de conduire, a abandonné son engin à deux roues et le passager en croupe, qui était en sa compagnie, pour prendre la fuite. Il s’est constitué prisonnier ce jeudi matin du 17 novembre. Un médecin du Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU), qui était arrivé sur place, devait malheureusement constater le décès de la victime.

C’est aux alentours de 20 heures 20 dans la soirée de ce mercredi 16 novembre qu’une requête a été faite au poste de police de Trou Fanfaron concernant un accident de la route. Une motocyclette gisait sur l’autoroute du Nord non loin d’Appravasi Ghat faisant face vers le nord. Deux hommes étaient également allongés sur cette route. Dans un premier temps, les enquêteurs ont soupçonné que ce SDF était le conducteur.

Mais le motocycliste blessé s’est identifié comme le passager en croupe de la moto. Ce dernier est un plombier de 28 ans, qui habite Batterie-Cassée, Sainte-Croix. Il devait dire à ces policiers qu’il ne sait pas où se trouve le conducteur. Il a été conduit à l’hôpital Dr A.G.Jeetoo, Port-Louis pour y recevoir des soins. Par la suite, il a été admis en salle et placé sous surveillance policière.

Aux alentours de 9 heures ce jeudi matin du 17 novembre, Jean Léopold s’est constitué prisonnier au poste de police de Trou-Fanfaron. Il a expliqué aux policiers qu’il conduisait la moto au moment de cet accident.

Comme l’identité de la victime n’a pas encore été établie, l’autopsie de son corps n’a pas encore été effectuée. Jean Luc Léopold a été traduit ce jeudi 17 novembre devant le tribunal de Port-Louis sous une accusation provisoire d’homicide involontaire. La police n’a pas objecté à sa remise en liberté conditionnelle.