+ Publier Publicitaire GRATUIT !
Stats d'annonce: Dernier 24h - 57, actuel - 1079, total - 74505

Voyager par Bus : Toute une Aventure !

29 Septembre 2014 - Défi Media Group

Voyager par Bus : Toute une Aventure !

Prendre le bus, ce n’est pas simplement se déplacer d’un endroit à l’autre. Un bus est un lieu de rencontre où l’on écoute des racontars et est témoin de situations cocasses.

C’est une occasion d’apprendre sur la nature humaine : à quel point les gens peuvent être indisciplinés, mal-élevés, sans égard pour autrui. C’est une aventure…

Bagarre entre receveur et passager… Une scène des plus communes.  C’est une situation qui surgit, surtout quand le passager tend un gros billet au receveur. Une dispute avait éclaté entre un receveur et un maçon dans un bus desservant la côte Est. Le maçon avait remis un billet de Rs 500 au receveur pour un tarif de Rs 31. Ce dernier n’ayant pas apprécié, pour se «venger » il lui a rendu la somme restante en «pièces » et petites coupures.

Le passager : « Ça quantité coin-là ? Non, mo pa pou prend  ! To pe faire méchanceté are moi ! »

Le receveur : « Toi ki fer méchanceté are moi. To ti éna ène billet Rs 100 are toi, mais tone donne moi ène billet Rs 500. »

Le passager : « An, to guette dans mon casse astère? Mo dire toi mo pa pou prend sa quantité coin-là. »

Le receveur : « Tanne bien ce ki to pé dire ! To pa pou prend to casse ? Mo prend li alors ? »

Le passage: « To prend mo casse? »

Le receveur : « Guette ça, mo garde to casse devant. To a va vinne chercher. »

La dispute s’est poursuivie. Il faut dire que le receveur s’est montré plutôt arrogant. Le jeune maçon a gardé un calme incroyable. Pas un seul mot déplacé, pas un seul juron n’est sorti de sa bouche. En fait, il est resté calme. Evidemment, les autres maçons présents dans le bus ont soutenu leur collègue, mais ils l’ont fait poliment, sans s’en prendre au receveur et  sans prononcer un seul gros mot. Après un moment, ils ont même oublié la dispute entre leur ami et le receveur. Les maçons racontaient les situations vécues sur le chantier. On devait ainsi apprendre que leur patronne était une étrangère, apparemment une « belle créature».

Une scène rare. Par ailleurs, si la même situation s’était produite dans un bus desservant Port-Louis, un langage  « fleuri » aurait chatouillé les tympans des voyageurs. Dans un bus, on rencontre deux catégories de personnes : celles qui parlent et celles qui sont scotchées à leur téléphone. « Auparavant, un passager parlait avec son voisin immédiat, maintenant c’est plus individualiste », explique l’anthropologue Pavi Ramhota qui a connu la belle époque du voyage par bus.

« Parler a toujours été bénéfique. De cette manière, on se faisait des amis, on arrivait à trouver une solution à un problème, du moins avoir une idée de comment gérer une difficulté. On ne restait pas bouche cousue pendant une heure ou deux, la tête traversée par mille et une pensées, sans savoir quelle décision prendre. L’être humain a été conçu avec un besoin vital de communiquer. Communiquer peut sauver une vie. Malheureusement que voit-on de nos jours? Deux étudiants, deux amis, montent dans un bus. Chacun a une oreillette branchée à son téléphone. Ils restent ainsi pendant tout le voyage, ne s’adressant pas la moindre parole. Pourtant, n’est-ce pas une occasion de se parler, peut-être discuter d’une difficulté rencontrée à l’école ou de comment faire un devoir particulièrement difficile ? », soutient notre interlocuteur.

Autre cas extrême. Une femme qui parle sans cesse à son interlocutrice. Et cela, haut et fort comme si elle était seule dans le bus. « Ce genre de personnes on y rencontre souvent dans les autobus», raconte Smeeta. Elles déballent tout au téléphone, dit-elle.   «On se sent gêné à leur place. Lorsque vous descendez de l’autobus après une heure, elle est toujours au téléphone », avance Smeeta.

Par ailleurs, certains passagers «oublient» de s’arrêter à leur destination. Raison : ils dormaient profondément. Sunil Jeewoonarain, secrétaire de la Bus Owners Cooperative Federation, a plus d’une anecdote à raconter. « Cela s’est passé il y a quelques jours. Le bus est arrivé à la gare de Quatre-Bornes. Tous les passagers sont descendus et le chauffeur a ensuite conduit le bus au garage de Palma où un électricien et un cleaner avaient du travail à faire dans le véhicule. En entrant dans le bus, ils ont vu un passager en train de dormir sur un siège. Il était ivre et personne ne l’avait remarqué. Heureusement, qu’il y avait du travail à faire dans le véhicule sinon ce passager y aurait peut-être passé la nuit. Les deux employés l’ont réveillé et l’ont aidé à partir », raconte-t-il.

Des situations cocasses peuvent aussi survenir quand le receveur a droit à des passagers étrangers et qu’il ne comprend pas leur langue ! « Cela s’est passé  il y a bien longtemps quand la plupart des bus étaient encore des ‘ catchac charlie’,  des véhicules qui tombaient souvent en panne sur la route. Le bus en question se dirigeait vers Casela et le moteur faisait des bruits étranges. Les touristes ont dit au receveur qu’ils voulaient aller à Casela. Mais comme ils n’arrivaient pas à prononcer le mot correctement, le receveur a cru entendre ‘ Casser-là ’. Il a répondu : ‘ Non, pas casser-là ’, tentant de leur faire comprendre que le moteur n’allait pas se casser. Car, il pensait qu’ils faisaient référence au moteur», raconte Sunil Jeewoonarain.

Une autre fois, toujours selon le secrétaire de la Bus Owners Cooperative Federation, un touriste a voulu monter à bord avec son petit chien. Le receveur, qui ne connaissait que quelques mots d’anglais, lui a dit « Stop! You yes (au touriste). You no come, you go !’ (au chien). »

Bien entendu, avec les années qui passent, on note de nouvelles tendances d’attitude chez le public voyageur, surtout les jeunes. Par ailleurs, Sunil Jeewoonarain explique que souvent un groupe de jeunes s’engouffre dans le bus juste avant que des collégiennes ne montent à bord. Puis ils s'asseyent  parmi les étudiantes et refusent de payer le tarif alors qu’ils ne sont pas des étudiants. « C’est une situation courante. Les jeunes draguent, s’embrassent, font toutes sortes de choses au grand embarras des autres passagers. Des fois, on voit un groupe de dix jeunes dans un bus, mais comme le chauffeur démarre le bus, les cinq garçons  descendent par la porte arrière. Seules les cinq filles voyageront. À la venue d’un autre bus à la gare, les garçons  répètent la manœuvre. »

Pas seulement le public ?

Certains passagers transportent des paniers remplis de légumes dans le bus ou des sacs avec une poule ou un chiot. Il y a eu un cas dans le Nord où une femme est entrée dans le bus avec une poule. Et, à un certain moment, la volaille s’est échappée de son sac… « Transporter des légumes ou des animaux fait toujours partie du folklore du voyage par autobus. C’est une pratique courante même en Amérique du Sud et en Inde », soutient le sociologue Surendr Nowbuth.

Le transport public vu par des chauffeurs et receveurs

Shehzaad, 40 ans, Mahmod, 37 ans et Reeaz, 34 ans, sont chauffeurs et receveurs  au sein d’une compagnie de transport public. Quel regard portent-ils sur le transport public ? « Il y a un manque de sécurité. Nous restons à la gare de Mahébourg jusqu’à fort tard. Il faut des policiers sur place, des patrouilles plus fréquentes », soutient Mahmod, chauffeur.

Reeaz et Shehzaad déplorent l’attitude des ‘ tickets examiners ’ plus communément appelés ‘ checks ’ à Maurice. « Dès qu’un ‘check’ entre dans le bus, c’est comme s’il voyait un voleur en apercevant le receveur. Selon les règlements, si un passager n’a pas payé son ticket, il doit payer le double du tarif. Toutefois, le ‘check’, au lieu de faire remarquer cela au passager, s’en prend au receveur devant tout le monde. Il l’humilie en le faisant passer pour un voleur. Ce n’est pas correct », soutiennent-ils.

Dans de tels cas, soutient Reeaz, le receveur doit s’expliquer devant un board et est suspendu pour deux ou trois jours. Ce qui lui coûtera entre Rs 1 000 et Rs 3 000 de déduction de son salaire. « Toutes les semaines, il y a une vingtaine de receveurs qui sont suspendus. Cela permet à la compagnie d’économiser Rs 100 000 », ajoute Shehzaad.

Les inconvénients

Voyager par bus n’est pas toujours une partie de plaisir. Certains inconvénients peuvent prodigieusement agacer le passager. Citons, entre autres, l’inélégance des voyageurs masculins qui ne se lèvent pas pour céder la place aux dames, qu’elles soient jeunes ou âgées ou encore enceintes. Par ailleurs, chauffeurs et receveurs se plaignent. Veer, 41 ans, chauffeur, déplore l’attitude de certaines collégiennes. «Elles font du bruit dans les autobus et ne savent pas se tenir », explique-t-il.

 

Nouvelles par Tags

2011 models2012 models3D printing458 italia6-series coupeA1A2abc motorsaccidentaccidentsaccordACIMacuraadvertisingafricaairbagsairbusairportalcotestalfaalfa romeoalgeriaamazonamphibiousandroidAnil BachooappappleappointmentsappsarabiaargentinaArtashok leylandasiaastonaston martinauctionaudiaustraliaaustriaautoauto showautonomous carautonomus carAutopilotaventadorawardsAxessbahrain grand prixBAIbajajBangkok Motor ShowBangladeshbatmobilebatterybattlebeachesbeetleBeijing Motor ShowBelgiumbentleybernie ecclestonebetamaxbicyclebicyclesbikebikesbiodieselbmwboatsBogota Auto ShowBois-Marchand accidentbondboschBPObrabusbrazilbribesbridgestonebriobugattibuggybuickburnoutbusbusesbuyingbydcadillaccamaroCanadacarcar buying tipscar dealerscar importcar marketcar rentcar rentalcar sharingcar theftcar washCarPlaycarscartingCCIDCCTVCEBcelebretiescelebritiesChengdu Motor ShowcherychevroletChicago Auto ShowchinaChris Evanschryslercitroencivicclassicclassic carsclassicscomparisonconceptconceptsconvertiblecorruptioncorvetteCourtsCPBcr-vcrashcrash testscrossovercrowdfundingCubaCurepipeCUVCWAdaciadaihatsudaimlerdakardartzdash camdashcamdatsunDelhi Auto ExpodesignDetroitDetroit Auto Showdieseldiesel scandalDIYDLCdodgedragdrag battledrag racedrag racingdriftdriftingdriverless cardrivingdriving licensedriving schooldriving schoolsdriving testdriving tipsdronesdrunk drivingDubaiDubai Motor Showducatiearthquakeebeneecoecologyeconomyelectricengen motor showengineenginesEOCethanoletios livaEUEuropeeveventsexpofacebookfakeFast And FuriousFernando AlonsoferrariferryfiatfiestafilmsfinancesfinlandFirefiskerfitness centerFlacqFlic-en-FlacFloodsflying carFootballForbach accidentforce indiafordformula1forza motorsportFrancefrankfurtfrankfurt motor showfraudfuelfuel economy scandalfuel stationfuel stationsfunnyfutureGaikindo Indonesia International Auto ShowgamesgeargeelygenesisGeneva Auto Showgeneva motor showGermanygirlsgmgodzillagolfGoodlandsgooglegoogle glassGoProgovernmentgpsgran turismogrand tourgreat wallgreecegreengreen energygrnoGRSE accidentGTAGymkhanahackershamannharley-davidsonHatchbackhellcatherohistoryholdenHollandhondaHong Konghorsepower falsifyinghospitalshot wheelshotelshoverboardhow toHuayrahummerhumorhurricanehybridhydrogenhyundaii3i40ICACiframacIIHSIMCimportindiaIndian OilindicaIndonesiaIndonesia International Motor Showindonesia motor showinfinitiInfinityinfrastructureinsuranceinteriorinteriorsiPadiphoneiranirelandIRPisraelisuzuitaliaItalyjaguarjamesjames bondJames Mayjapanjapaneese carsjapanese carjapanese carsjazzJDMjeepJeremy Clarksonjettakartkawasakikei carken blockKenyakhankiaKoenigseggkoreaKTMLALA Auto Showlamborghinilancialandland cruiserland roverlawsleallegolexuslight metroLionel Messilotuslow cost carLRTluxuryluxury carsm3mad maxMadagascarmahindramaintenancemalaysiamanmapsmarketmarketingmartinmarutimaruti suzukimaseratiMatt LeBlancMauritiansmauritiusmaybachmazdaMcLarenmercedesmetroMetro Expressmexicomichael schumacherminimitsubishiMMMmonacoMontebello accidentmontereymoparMoroccomotomotormotor showMotor vehicle test centremotorcyclemotorsportmotorsportsmoviesmpvMRAmugenMusicmustangMVDANandanee Soornacknanonascarnavigation systemnavigation systemsNavin RamgoolamNCGNDUNepalnetherlandsnew york auto shownew zealandnfsNHTSANigerianissanissannorwayNTANTCoff-roadoffroadOlympic GamesopelpaganiPakistanParisparis motor showparkingPebble Beachpenaltiespenalty pointspeugeotPhilippinespickuppickupspininfarinapirelliplayboyPNQpolandpolarispolicepoliticspollutionpontiacporscheporsheportPort LouisPort-LouisPPCPPPprankpricespriusproguardprotestsprotonPSApublic transportQ3qorosquatre-bornesr8Raceracingrallyramrangerange roverratingsRDArecallsrecordrecordsred bullrenaultrenderingrent a carreplicaReunionRHTRichard DuvalRichard HammondRing Roadrioroadroad accidentroad rules & regulationsroad safetyRoad Traffic ActRoad Traffic Amendment Actroadsroads safetyrobotsRodriguesrolls-royceromeoRose-HillroverRoyal EnfieldRRSRSUrumoursRussiasaabsafetysafety ratingssafety testssalesamsungsamusao paulo auto showSao Paulo Motor Showsaudisaudi arabiascamscandalscaniaschool busscooterscootersseatsecond hand carssecond hand cars importself driving carself-drivingself-driving carself-driving carsSEMASEMA showSeoul Motor Showservice stationsShanghaishanghai motor showshelbyShellshowsingaporeskodaSlovakiasmartsoreze accidentsoulsound systemssouthsouth africasouth koreaspainspare partsspeed camerasspeedingsportSportscarspy shotsssang yongSsangYongstar warsstartupstatisticsSTCstreet racingstrikestudysubarusudysupercarssurveySUVsuzukiSwedenswiftSwitzerlandTATaiwantakataTarisa Resorttatataxtax fraudtaxestaxiTBStechnlogytechnolgytechnologyTerre-Rouge–VerdunteslateststhailandThailand International Motor ExpothefttipstiresTMRSUtokyoTokyo Auto Salontokyo motor showtoptop geartoyotatoystrailertransformerstransporttrendstrickstriumphtrucktruckstsunamituningTurkeytvstyresUAEuberUBSukukraineunionsuomuralUSused carused carsVacoasvanvarma casevehicle inspectionVehiclesvelostervideovietnamVintagevintage carsVipervolkswagenvolvovwwheelsWorldyamahayariszagato
Vendez Votre Auto