Accident fatal à Rose Belle : Un motocycliste perd la vie ce matin

3 days, 12 hours ago - 24 November 2022, ION NEWS
Accident fatal à Rose Belle : Un motocycliste perd la vie ce matin
Énième drame de la route ce matin à Rose Belle. Un motocycliste de 58 ans est entré en collision avec une voiture tôt ce mardi matin, 22 novembre 2022.

La victime, un laboureur habitant la localité, n’a pas survécu à ses blessures. Le corps a été transporté à l’hôpital Jawaharlal Nehru à des fins d’autopsie qui devrait être pratiquée durant la journée.

Le conducteur de la voiture, âgé de 29 ans, a été interpellé pour les besoins de l’enquête. Une enquête a été initiée pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.

Un Motocycliste Tué À Rose-Belle

Farook Amode, un laboureur de 58 ans, n’a pas survécu à ses blessures ce mardi matin du 22 novembre. Cet habitant de Balisson, Rose-Belle a été percuté de plein fouet par une voiture sur la route Wireless à Rose-Belle à proximité de Heritage Hall. Grièvement blessé, une ambulance du Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU) a été dépêchée sur place. Le médecin à bord devait malheureusement que constater le décès du quinquagénaire.

Cet accident s’est produit aux alentours de 6 heures ce mardi matin du 22 novembre. Une équipe de policiers du poste de police de Rose-Belle s’est rendue sur place aussitôt après avoir été alertée. Un motocycliste, grièvement blessé, gisait sur l’asphalte du côté gauche de cette route. Une ambulance du SAMU a été mandée sur place. Le médecin n’a pu que constater le décès de Farouk Amode. La motocyclette de la marque New Way et la voiture de la marque Honda Civic ont été endommagées. Elles ont été remorquées au poste de police de Rose-Belle.

Le conducteur de la voiture, un technicien en pharmacie, âgé de 29 ans et habitant Souillac, a été soumis à un alcotest, qui s’est avéré négatif. Il a été arrêté et traduit au tribunal de Mahébourg sous une accusation provisoire d’homicide involontaire.

Le corps de cette victime a été, par la suite, transporté à la morgue de l’hôpital Victoria à Candos pour y être autopsié. Celle-ci, pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médicolégal de la police, a attribué le décès à une fracture du crâne.

Une enquête a été initiée pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.