Accident mortel à Triolet: Akash Seeputty avait prévu de se marier religieusement

2 months, 1 week ago - 16 November 2022, lexpress.mu
Accident mortel à Triolet: Akash Seeputty avait prévu de se marier religieusement
Il était sorti faire une virée dans la soirée du dimanche 13 novembre mais cela a tourné au drame.

La motocyclette que pilotait Akash Seeputty, 25 ans, a heurté le deux-roues de son ami de 17 ans avant de percuter une fourgonnette. Le jeune homme est mort sur le coup alors que le mineur, grièvement blessé, a été transporté à l’hôpital SSRN à Pamplemousses où il a été admis. Son état de santé inspire de vives inquiétudes. 

Au domicile des Seeputty à Triolet, la soeur du jeune homme explique que ce dernier avait reçu un appel sur son portable. «Mon frère prenait son dîner et était devant la télé. Il a reçu un appel. Je pense que ce sont des amis qui lui ont dit de sortir», souligne-t-elle. La famille devait ensuite apprendre qu’il y a eu un accident et qu’Akash est décédé. 

Akash Seeputty, selon ses proches, était un passionné de moto. «Li ti extra kontan so motosiklet. Depi lontan linn aste sa», explique sa soeur. Akash Seeputty, employé dans le port, était l’aîné de la famille. Il venait de se marier civilement et avait prévu de s’unir religieusement avec sa tendre moitié l’année prochaine. «Li ti tou pou nou li ti ena enn gran leker», pleure la famille d’Akash Seeputty. 

C’est vers 22 heures que la police a été alertée d’un accident à hauteur du Triolet by-pass. Des volontaires avaient déjà transporté l’adolescent à l’hôpital. Akash Seeputty gisait inconscient sur l’asphalte. Le médecin urgentiste du SAMU dépêché sur les lieux a confirmé le décès du motocycliste. 

La police de la localité a ouvert une enquête et n’écarte pas la thèse que les motocyclistes s’adonnaient à un rallye. Les agents devront recueillir la version de l’adolescent, qui habite Triolet également, dès que son état de santé le permettra.

Accident lors d’une sortie entre amis : Akash Seepatee décède de multiples blessures

Parmesh Seepatee, plus connu comme Akash, mort sur le coup dimanche soir après un accident au By-Pass de Triolet, est décédé suite à un choc dû à de multiples blessures. C’est ce qu’a déterminé l’autopsie pratiquée ce lundi 14 novembre.

En compagnie de ses amis sur leurs motos respectives, cet aide-chauffeur de 25 ans avait pour habitude de se déplacer en groupe les week-ends.

Ainsi, Akash Seepatee et trois autres amis roulaient à Triolet quand l’irréparable est survenu.

Selon les informations de la police, le jeune homme a heurté un van qui venait en sens inverse. Akash Seepatee a chuté lourdement à terre, entraînant ainsi son passager en croupe, un adolescent de 17 ans.

Le conducteur du van, âgé de 35 ans, a arrêté son véhicule pour porter secours aux jeunes alors que des volontaires se sont attroupés sur les lieux du drame peu après.

Avant l’arrivée de la police, l’adolescent de 17 ans, conscient, avait été transporté à l’hôpital de Pamplemousses.

Entre-temps, les volontaires ont préféré attendre l’arrivée du Samu pour prendre en charge Akash Seepatee, inconscient et semblant porter de graves blessures.

Une fois sur les lieux, la police a confirmé que le jeune homme avait déjà rendu l’âme. Sa dépouille a été transférée à la morgue de l’hôpital Jeetoo.

Soumis à un alcootest, le conducteur du van a été testé négatif.

Après avoir donné sa version à la police, le chauffeur a été autorisé à regagner son domicile. Il a été toutefois traduit en cour de Pamplemousses, hier, où une charge provisoire d’homicide involontaire a été logée contre lui.

Après avoir fourni une caution de Rs 20 000 et signé une reconnaissance de dettes de Rs 100 000, il a été libéré.