Audi A1 25 TFSI : pourquoi le petit moteur 95 ch suffit

8 months ago - 4 June 2022, automobile-magazine
Audi A1 25 TFSI : pourquoi le petit moteur 95 ch suffit
Renouvelée en 2018, la petite Audi A1 n’a pas besoin de restylage pour rester dans le coup. Pimpante et bien équipée, elle peut même se contenter de son moteur d’entrée de gamme.

Un condensé d’Audi dans moins de quatre mètres de long, voilà le concept qu’a inauguré l’A1 en 2010. Avec sa bouille sympathique, sa finition sans concurrence sur le segment des citadines et une offre moteur pléthorique, la petite d’Ingolstadt n’a pas tardé à trouver son public, notamment dans les beaux quartiers des grandes villes d’Europe. De quoi convaincre Audi de lui donner une descendance en 2018. Plus spectaculaire en dehors et à l’intérieur, la seconde génération d’A1 demeure encore aujourd’hui l’entrée de gamme chez la marque aux anneaux. Et si la finition n’a pas progressé, il faut reconnaitre un aspect “high tech” à cette nouvelle mouture, avec un système multimédia au goût du jour (8 pouces d’origine, 10 pouces en option), un écran compteur ultra moderne, une ergonomie convenable et plus généralement un dessin de planche de bord très travaillé.

Le 95 ch suffit pour l'Audi A1 !
Pour profiter de ce package séduisant, il n’est pas forcément nécessaire d’opter pour les motorisations les plus puissantes. C’est même tout l’inverse, puisque le 25 TFSI conviendra au plus grand nombre. Doté de seulement 95 ch, le petit 3-cylindres 1.0 turbo n’est pas un moteur au rabais, loin de là. Et contrairement à d’autres constructeurs, il n’oblige pas à prendre la finition d’entrée de gamme dont l’équipement peut laisser sur sa faim. Naturellement associé à une boîte mécanique à 5 rapports, le 25 TFSI peut aussi recevoir l’aide de la boîte automatique à double embrayage S tronic. Pour ce faire, il faut certes choisir la finition “Advanced 2” (27 680 €), mais l’équipement se trouve alors généreux et les performances déjà au rendez-vous face au 30 TFSI. Nous avons d’ailleurs pu le vérifier sur notre base de Montlhéry. A peine moins performant en accélération ou en reprises, le 25 TFSI s’avère aussi nettement moins gourmand à la pompe, avec 0,7 l/10 km de moins en moyenne et un écart dépassant même 1 l/100 km sur autoroute.

D'autres moteurs si le budget le permet...
Amplement suffisant sous le capot de l’A1, le moteur 25 TFSI mérite donc toute votre attention si vous lorgner sur la petite allemande. Offrant des performances plus qu’honorables et se montrant peu gourmand, il représente selon nous le meilleur choix pour qui veut soigner son budget. Bien sûr, si votre portefeuille vous le permet, les variantes 35 TFSI (4-cylindres 1.5, 150 ch), voire 40 TFSI (4-cylindres 2.0, 207 ch) ne sont pas à déconseiller, mais il faudra compter au minimum 30 000 € pour la première et 35 000 € pour la seconde, avant les traditionnels malus CO2…