Chute d’une grue de L&T: une instabilité de la «piling machine» à l’origine de l’incident

1 year, 1 month ago - 23 December 2021, lexpress.mu
Chute d’une grue de L&T: une instabilité de la «piling machine» à l’origine de l’incident
Un incident qui aurait pu avoir de graves conséquences est survenu sur un chantier du Metro Express à Floréal, mardi 22 décembre.

En effet, une «piling machine» d’une quinzaine de mètres de haut appartenant au constructeur indien Larsen & Toubro (L&T) s’est renversée en partie sur un bâtiment abritant la garderie Wonder Kids. Selon les premières indications, l’incident serait dû à une mauvaise manoeuvre qui aurait provoqué une instabilité de l’engin. Selon Raja Rajkoomar, propriétaire de la garderie, c’est vers 15 h 30 que l’incident s’est produit. À ce moment-là, son épouse, qui gère l’établissement ainsi qu’une puéricultrice et trois enfants en bas âge, s’y trouvaient. 

En entendant un bruit, le propriétaire raconte que la puéricultrice a lancé : «Miss, enn tranbléma dé ter sa.» Lorsqu’elles sont sorties, elles ont vu que la grue était tombée sur le bâtiment, l’endommageant en partie. Aussitôt averti, L&T a mobilisé deux grues pour enlever la «pilling machine» qui a finalement pu être remise en place à 10 h 30 hier matin. L’heure est à présent à une évaluation des dégâts. «Les dégâts sont matériels. Je ne sais pas encore où il y a des fissures», a indiqué le propriétaire du bâtiment. Une enquête interne a démarré pour connaître les causes exactes de l’incident ainsi qu’une enquête policière. 

L’enquête policière a été ouverte après l’accident de lundi. L'employé de Larsen & Toubro sera appelé à s'expliquer. Il a dû s’expliquer sur la mauvaise manoeuvre ayant conduit à la chute de la machine. Légèrement blessé, il est sous traitement médicamenteux. Un des locataires du bâtiment, qui se trouvait en compagnie de son épouse sur un des étages, a également été blessé. Il avait été transporté à la clinique Muller, à Floréal, par l’équipe de Larsen & Toubro. L’épouse du blessé a dû se rendre chez des proches tandis qu’un autre couple de locataires a été relogé dans un hôtel.