Crise Des Semi-Conducteurs : Moins De Personnalisation Pour Réduire Les Délais De Livraison

1 year, 11 months ago - 26 July 2022, AutoPlus
Crise Des Semi-Conducteurs : Moins De Personnalisation Pour Réduire Les Délais De Livraison
L’actuelle crise des semi-conducteurs met à mal la capacité de production des constructeurs automobiles : voici leur astuce pour réduire les délais de livraison.

Suite à la crise sanitaire qui a entraîné de nombreuses fermetures d’usines à travers le monde, c’est une véritable crise des semi-conducteurs et de nombreuses pénuries de composants électroniques que traverse l’industrie automobile depuis deux ans.

Les constructeurs automobiles sont alors confrontés à une véritable crise, venant bouleverser leurs capacités de production, et entraînant des délais de livraison de plus en plus longs.

Crise des semi-conducteurs : les constructeurs s’adaptent
Pour continuer à écouler leurs véhicules, les constructeurs automobiles doivent s’adapter face à cette crise des semi-conducteurs : par exemple, de nombreux acteurs investissent dans la fabrication de leurs propres composants, afin de ne plus dépendre de fournisseurs souvent localisés à l’autre bout du monde.

C’est le cas par exemple de Stellantis, qui a récemment signé un accord avec Vulcan Energy Ressources, pour obtenir du lithium provenant d’Allemagne, qui permettra au groupe automobile de produire ses propres batteries en France, grâce à sa coentreprise ACC (Automotive Cells Company) avec Saft/TotalEnergies et Mercedes-Benz.

Crise des semi-conducteurs : moins de choix pour plus de satisfaction
D’autres constructeurs adaptent leur catalogue afin de faciliter la production et de livrer plus rapidement leurs clients, afin de conserver leur satisfaction à tout prix : par exemple, le Tesla Model Y produit en Allemagne n’est disponible qu’avec un choix restreint de teintes de carrosserie, uniquement du noir et du blanc, afin de faciliter la gestion logistique de la nouvelle usine Tesla. Les autres choix restent accessibles, mais si vous souhaitez un véhicule rouge par exemple, il vous faudra attendre plus longtemps car le modèle sera produit aux États-Unis.

Le constructeur français Renault a imaginé quant à lui une offre « Fast Track » pour son nouveau Arkana, qui permet aux clients de prendre livraison de leur nouveau SUV en moins de 30 jours. Là aussi, les configurations possibles sont réduites, avec moins de teintes disponibles au nuancier (noir, blanc ou gris), ainsi que des finitions et motorisations limitées.

Moins de personnalisation, une tendance qui risque de durer
Selon les spécialistes, cette tendance à la sobriété dans la personnalisation risque de s’installer dans le temps : en effet, les clients de plus en plus pressés d’obtenir leur nouvelle acquisition seraient prêts à faire des concessions et à tirer un trait sur certains équipements ou possibilités de personnalisation.

En Europe, Volkswagen a récemment réduit les choix dans le catalogue de son ID.3, là aussi pour accélérer les délais de livraison, de même que Dacia, avec un certain succès : en effet, 30 % des ventes du Duster sont réalisées avec la formule « Up & Go », qui permet de réduire les délais de livraison à environ 40 jours, au prix d’un choix d’options et de motorisations limité.