Des Range Rover rappelés pour un problème de filtre à particules

3 months, 1 week ago - 28 October 2022, caradisiac
Des Range Rover rappelés pour un problème de filtre à particules
Un problème de montage du fap peut être la cause d’une augmentation des rejets polluants et une possible source d’incendie.

Parmi les points faibles des diesels modernes, le filtre à particules est, assurément, l’un de ceux qui causent le plus de problèmes. Le plus souvent, c’est son encrassement qui impose un passage chez le concessionnaire pour une opération de nettoyage, voire son remplacement.

La défaillance qui concerne le Range Rover n’est toutefois pas directement due à cette pièce, mais à son montage. En effet, ses fixations peuvent avoir été insuffisamment serrées, ce qui peut provoquer des contraintes sur les joints entre le fap et la ligne d’échappement. En cas de détérioration prononcée de ces joints, une partie des gaz peut s’échapper sans avoir été retraité, ce qui entraînerait une hausse des rejets polluants du véhicule. Les ingénieurs de la marque britannique considèrent également que la fuite de ces gaz, dont la température est très élevée, vers le compartiment moteur peut également être la cause d’une détérioration de certains composants, voire provoquer un incendie.

Ce rappel, que Land Rover identifie sous la référence N719, concerne les Range Rover diesel assemblés entre le 23 septembre 2020 et le 7 juin 2022. La filiale française du constructeur n’a pas confirmé le nombre de véhicules qui devait être contrôlé et modifiés dans notre pays, mais plusieurs centaines de propriétaires pourraient être prochainement contactées par Land Rover.