Détruire des motos au bulldozer, la tradition se perpétue à New York

7 months ago - 1 July 2022, caradisiac
Détruire des motos au bulldozer, la tradition se perpétue à New York
Si les deux-roues thermiques n’ont plus la cote dans nos centres-villes, à New York, la chasse aux motos est une tradition que les différents maires perpétuent d’année en année.

Non content de les confisquer, il est de coutume pour le maire de la ville de les faire détruire par un bulldozer. Le sens du spectacle à l’américaine.

« Attention mesdames et messieurs, dans un instant ça va commencer. Au programme ce soir, compression de motos et quads. Profitez bien du spectacle. »

En matière de répression, difficile de faire plus visuel pour lutter contre les motos et quads illégaux, que de les faire écraser par un bulldozer, le tout devant un parterre de spectateurs qui ne ratent pas une miette du spectacle.

Eric Adams, maire de New York depuis le 1er janvier dernier seulement l’assure : « Ici, près de la Freedom Tower, nous allons débarrasser nos rues de ces engins de destruction. Ils seront écrasés aujourd'hui pour ne plus jamais terroriser notre ville. »

Une relation on ne peut plus conflictuelle qui a déjà débouché sur la destruction de plus de 2 000 motos de cross et quads illégaux depuis le début du mandat d’Adams. Une tradition héritée du maire précédent, Bill de Blasio, qui misait lui aussi sur ces spectacles de destruction pour faire passer son message aux motards un peu trop envahissants.

Pour assurer la tranquillité de ses administrés, le maire a ainsi déclaré la guerre aux motos et aux quads, mais aussi aux voitures un peu trop bruyantes à son goût.

Si en France les phénomènes de rodéos urbains se multiplient, la justice française n’a pas encore recours à de tels procédés pour dissuader les pilotes les plus virulents. À vous de juger si c’est une bonne nouvelle ou non.