Double ligne jaune : lorsque la police donne le mauvais exemple

4 years ago - 4 February 2019, Défi Media Group
Double ligne jaune : lorsque la police donne le mauvais exemple
Même un enfant sait qu’il est interdit de garer un véhi-cule sur une double ligne jaune. Surtout si c’est dans un croisement ou à proximité des feux de signalisation.

Or à Vallée-Pitot, à quelques pas du poste de police, des policiers enfreignent délibérément ce code élémentaire de la route. Non seulement empiètent-ils sur la double ligne jaune avec leurs véhicules, mais ils permettent aussi à des véhicules accidentés, attendant la visite d'experts de l'assurance, de s'y garer pendant plus de 12 heures.

Ces cas flagrants d'abus ont deux conséquences. Primo, les automobilistes en général garent leurs voitures sur la double ligne jaune comme le montrent les photos ci-jointes. Est-ce pour cette raison que les contrevenants ne sont pas inquiétés par la police ?

Secundo, la double voie est rétrécie causant des inconvénients, surtout s'il y a plusieurs véhicules qui se trouvent dans la voie allant vers la droite.

Le feu vert pour les véhicules empruntant cette voie est de courte durée. Ainsi, ceux qui doivent partir tout droit doivent encore attendre bien que le feu soit au vert car la voie est obstruée par le parking illégal.

Le moins qu'on puisse souhaiter, c'est que les Casernes centrales réagissent promptement.