Dream Bridge: L’État décide de conserver les terres

7 years, 10 months ago - 17 March 2015, Défi Media Group
Dream Bridge: L’État décide de conserver les terres
Les propriétaires des 64 terrains, à Les Salines, que l’État a achetés en 2012, en passant par la « Compulsory Acquisition », dans le cadre du Harbour Bridge, aussi appelé Dream Bridge, ne sont pas au bout de leurs peines.

Alors que l’an dernier, le précédent gouvernement avait décidé de leur revendre leurs terres, car il avait été décidé que le projet n’irait pas l’avant, le nouveau régime ne compte pas leur rendre ces terres.

Du moins, pas pour le moment. C’est la décision du ministère du Logement et des Terres. Le Harbour Bridge devait coûter approximativement Rs 7 milliards et, avec le métro léger et la Ring-Road, faisait partie d’un vaste plan de décongestion de Port-Louis.

Bien que le Harbour Bridge n’est plus une option, le nouveau gouvernement préfère voir d’abord ce que leur proposent les différents consultants et ingénieurs qui travaillent sur la décongestion de la capitale avant de procéder à la rétrocession des terrains concernés.