En allant déposer une proche : un jeune de 22 ans meurt après avoir terminé sa course dans un caniveau

4 years, 1 month ago - 24 December 2018, Défi Media Group
En allant déposer une proche : un jeune de 22 ans meurt après avoir terminé sa course dans un caniveau
Le nom de Saddanand Seechurn, un habitant de Notre-Dame âgé de 22 ans, est venu s’ajouter à la liste déjà longue des victimes d’accidents de la route.

Le jeune homme a perdu le contrôle de sa moto qui a terminé sa course dans un caniveau à Bois-Pignolet, lundi.

Fin tragique pour Saddannand Seechurn. Ce jeune de 22 ans avait pris sa moto, le lundi 17 décembre, avec l'intention de se rendre à Terre-Rouge. Il en a profité pour déposer une proche à un arrêt d'autobus. Mais à Bois-Pignolet, le jeune homme a perdu le contrôle de la moto. L'engin a quitté la route pour finir sa course dans un caniveau.

Des équipes de volontaires de la région ont tenté de venir en aide aux blessés. La police de Terre-Rouge a fait le déplacement de même que le Samu. Les deux jeunes ont été transportés à l'hôpital SSRN, Pamplemousses. Mais en cours de route, Saddanand Seechurn a poussé son dernier soupir. Et quant à l'autre blessée, elle a été admise à l'hôpital après avoir subi une intervention chirurgicale. Elle se remet lentement de ses blessures.

L'autopsie pratiquée par le médecin légiste, le Dr Maxwell Monvoisin, a attribué la mort de Saddanand Seechurn à un shock due to abdominal injuries. Son corps a été transporté à la morgue en attendant le retour de sa mère de la Grande-Péninsule.

Chez les Seechurn à Notre-Dame, l'épreuve est insoutenable. François, un ami de Saddanand, dit être traumatisé. « Je n'arrive pas à croire qu'il est mort. Nous étions comme des frères. Lundi matin, je l'ai rencontré et il nettoyait la moto qu'on avait tous deux achetée. Li ti pe lav motosiklet la kouma dir so zanfan e linn dir moi li pou al fer enn letour Terre-Rouge. Au même moment, sa nièce lui a demandé de la déposer à un abribus. Mais plus tard, la police nous a appelés pour nous informer que Saddanand avait été victime d'un accident. Mon ami était fatigué ce jour-là. Il est possible qu'il ait eu sommeil.»

François a expliqué que la mère de son ami s'est rendue en Inde il y a deux semaines. « Saddanand était souffrant et sa mère était à la recherche d'une solution à son problème de santé. Elle est attendue au pays dimanche. Saddanand était un homme débrouillard et il était toujours prêt à aider. Notre localité a perdu une perle. »

Swanand, 19 ans, le frère de la victime, explique que sa famille est anéantie. « Ce n'est pas facile pour mes proches, pour ma mère en particulier qui n'est pas là en ce moment. On a grandi ensemble et il va beaucoup me manquer », lâche Swanand, les larmes aux yeux.
L'enquête policière est menée par le sergent Derochonnee et est supervisée par l'Assistant Commissaire de police (ACP) Dawoonarain.