Formation des Chauffeurs : L’Autobus-Test du MITD Hors Service

9 years, 2 months ago - 23 November 2013, Défi Media Group
Formation des Chauffeurs : L’Autobus-Test du MITD Hors Service
De vives critiques sont émises autour d’un autobus appartenant au Mauritius Institute of Training and Development (MITD).

Ce bus sert de véhicule-test pour les aspirants chauffeurs qui doivent passer leur permis. Ils déplorent d’avoir à renvoyer leurs tests vu que le bus en question est en panne. Alerté de la situation, le ministère de l’Éducation leur propose deux options.

Ils souhaitent passer leurs examens de conduite au plus tôt pour pouvoir obtenir un emploi. Ils enragent de ne pouvoir le faire pour des raisons indépendantes de leur volonté. Reaz J., un Curepipien envisageait un emploi dans le secteur du tourisme. Toutefois, cet homme de 37 devra s’armer de patience. Pour combien de temps ? Il ne le sait pas.

La faute à l’autobus-test dans lequel il devait passer son examen de conduite. Le bus en quesiton appartient au Mauritius Institute of Training and Development (MITD). Problème : il connaît des problèmes techniques au niveau de son frein à bras. Impossible donc pour les aspirants chauffeurs de compléter leur formation. Reaz J. est d’autant plus désabusé qu’il s’est déjà acquitté de lourds frais (soit Rs 7 000 pour cette formation). Et il lui reste encore un solde de Rs 7 500 à compléter. L’aspirant chauffeur était sur l’antenne de Radio Plus dans l’émission Xplik ou K mercredi, pour faire part de sa frustration. Son examen de conduite est prévu pour le 25 novembre prochain.

C’est depuis 1998, que le centre MITD de Forest-Side dispense des cours de formation à l’intention des aspirants chauffeurs pour les autobus et poids lourds. Moyennant Rs 14 500 de frais, ils bénéficient d’un cours de formation de 56 heures, soit 16 heures de théorie et 40 heures de travaux pratiques. Une formation si intéressante que Reaz J. s’est porté candidat. Il a donc économisé ses Rs 7 000 de dépôt pour rejoindre le cours de formation qui a démarré le 7 novembre dernier. Objectif : devenir un chauffeur professionnel, mais avec la manière.

Stupeur pour les candidats le 9 novembre. Reaz J. et ses camarades apprennent de leur formateur que l’autobus dans lequel les aspirants chauffeurs devaient passer leurs épreuves de conduite jouait des siennes au niveau du frein à bras. « Le plus étonnant, c’est que notre formateur devait nous annoncer qu’une pièce de l’autobus - de la marque Nissan et d’une capacité de 45 passagers - aurait disparu, et cela dans l’enceinte même du MITD de Forest-Side », nous confie Reaz J. Du coup, toutes les épreuves programmées pour les candidats sont renvoyées. «Ce contretemps risque de handicaper d’autant nos chances de nous trouver un emploi, alors que la fin de l’année approche à grand pas.

Informé de cet inconvénient, le ministère de l’Education se veut rassurant. Dans une déclaration accordée au Défi Quotidien, le chargé de communication du ministère, Jayen Teeroovengadum, propose deux options aux aspirants chauffeurs. Soit, les candidats font montre d’une patience indéfectible et attendent l’arrivée de cette fameuse pièce, pour ainsi passer leurs épreuves de conduite dans le bus du MITD, ou bien au choix, passer leur examen de conduite dans un autre bus que le MITD aura loué.

Dans la même foulée, l’attaché de presse confirme une défectuosité au niveau du frein bras de l’autobus. Et d’annoncer que le ministère a fait provision pour l’achat d’un bus neuf dans le budget 2014. 

Pour rappel, le MITD a formé entre 50 et 60 chauffeurs par an. Et le taux de réussite des aspirants chauffeurs avoisine les 85 %. Ces tests sont effectués dans l’enceinte des Casernes centrales, à Port-Louis.