GRNO: la réhabilitation de l’ancien pont suspendue

4 years, 2 months ago - 6 November 2018, lexpress.mu
GRNO: la réhabilitation de l’ancien pont suspendue
«Finalement, nous avons décidé que ce n’est pas une priorité», déclare un cadre de la Road Development Authority (RDA).

Après mûre réflexion, le pont en métal de la Grande-Rivière-Nord-Ouest (GRNO) ne sera pas ouvert pour soulager la circulation dans la région de Coromandel et de GRNO. La décision a été prise par la RDA qui a pendant longtemps envisagé d'ouvrir ce pont fermé dans les années 80 pour fluidifier la circulation.

Des ingénieurs ont effectué des tests de solidité et des techniciens ont également calculé le coût des travaux. «Si le besoin se fait sentir, nous le ferons, mais nous préférons attendre l'ouverture de plusieurs routes pour voir son impact sur le trafic à l'entrée sud de Port-Louis», souligne le cadre de la RDA.

En effet, trois projets routiers pourront décongestionner la route de Grande- Rivière-Nord-Ouest, estime la RDA. D'abord, avec l'entrée en service du Metro Express en septembre 2019, elle prévoit que le flux de véhicules diminuera sensiblement. Les deux autres projets sont l'édification d'un pont qui reliera Coromandel à Sorèze et la construction d'une route, appelée A1-A3, pour connecter Coromandel à Gros-Cailloux. De là, les automobilistes pourront emprunter le pont pour avoir accès à l'autoroute.

Cependant, ce projet a accusé plusieurs mois de retard en raison d'une protestation de Transinvest, un des soumissionnaires, auprès de l'Independent Review Panel après que le Central Procurement Board a choisi la société Gamma Construction Ltd pour les travaux. «Désormais, il ne nous reste que quelques démarches administratives à compléter pour ouvrir le chantier», explique le cadre de la RDA. À la fin des travaux après 15 mois, les automobilistes de la région d'Albion et de Richelieu par exemple, ne devront pas rouler jusqu'à Grande-Rivière-Nord-Ouest pour accéder à l'autoroute.