Mauritius Fire & Rescue Services : La qualité des équipements fournis pointés du doigt par les pompiers

6 months, 2 weeks ago - 8 August 2023, Le Mauricien
Mauritius Fire & Rescue Services : La qualité des équipements fournis pointés du doigt par les pompiers
— Des camions et des pompes à eau qui dorment dans les entrepôts, alors que d’autres avec des problèmes techniques mis en circulation — « Les nouveaux équipements acquis grâce à la ligne de crédit offerte par l’Inde ne sont que de pâles copies de ce qui se fait en Europe et mettent en danger nos vies », déplorent les pompiers

Les années passent et se ressemblent, est-on tenté de dire aux Mauritius Fire & Rescue Services. “C’est même pire”, soulignent les employés, qui déplorent les conditions de travail difficiles dans lesquelles ils opèrent, plus précisément en raison de la qualité des équipements fournis. Certes, ces derniers temps, des équipements neufs, dont des camions, échelles et pompes à eau ont été mis à disposition du personnel. Sauf que ces équipements, selon les employés, ne sont pas de qualité. “Il s’agit de pâles copies de ce qui se fait en Europe, et avec lesquels nous avons du mal à opérer”, déplorent les pompiers.

Un sentiment de découragement qui a gagné de nombreux membres de MFRS qui — en sus de leurs frustrations quant aux exercices de nomination qui ont été gelés et les paiements toujours attendus de leurs dûs pour travail effectué, dont une bonne partie durant le Covid — se retrouvent à devoir opérer avec des équipements usagers quand ils ne sont pas défectueux. C’est ce qui ressort de plusieurs doléances que nous avons reçues faisant état d’une situation inquiétante dans l’exercice de travail quotidien des sapeurs-pompiers.

Les protestataires indiquent en outre qu’alors que cinq pompes à grande eau dorment dans les entrepôts, 13 autres sont inutilisables depuis leur acquisitions du fait qu’elles ne possèdent pas de système d’arrêt, et donc aucune sécurité, et qui plus est ne peuvent être remorquées. Ils indiquent également que 10 des camions de pompiers sont hors service depuis plusieurs mois, alors que deux autres qui sont actuellement mis en circulation comptent des problèmes techniques majeurs. Les pompiers, qui soulignent l’importance de ces véhicules dans leurs déplacements, font ressortir que malgré les rapports techniques confirmant “the poor and unreliable quality of the vehicules” soumis à la direction, ces camions qui mettent en danger la vie des employés sont tout de même mis en service. “A complete inspection of the 13 trailers and 20 firetrucks is a must to prevent people from dying or getting hurt”, indiquent-ils.

Enquête de l’ICAC

La situation s’est corsée depuis l’arrivée des nouveaux équipements acquis suivant la ligne de crédit de $ 100M mise à disposition de MFRS par le gouvernement indien, soutiennent les protestataires. Ils font ressortir que si les “équipements et autres camions sont flambant neufs, ce sont de pâles copies de ce qui se fait en Europe et qui ne sont pas aux normes”. Or, les équipements aux normes des sapeurs-pompiers sont indispensables pour mener à bien leur mission de service public, rappellent les principaux concernés, qui rejettent la faute sur le choix des fournisseurs par l’administration de MFRS, qui n’ont “certainement pas tenu compte de la sécurité du matériel et des pompiers en faisant de telles acquisitions, aux risques et périls des employés.

Dans le sillage, ils appellent à une enquête de l’ICAC pour faire la lumière sur les allégations de bribes quant à ces nouvelles acquisitions. Les employés de MFRS souhaitent de même une commission d’enquête pour situer la responsabilité des coupables et recommandent des sanctions à leur encontre, en sus d’un renouvellement des équipements usagés et défectueux mis en service. Ils appellent les autorités concernés à se pencher sur ces dénonciations et pour un constat de visu, avant qu’un des leurs ne se blesse ou ne se tue lors de l’exercice de son métier.