Metro express de Rose-Hill à Réduit-Bagatelle : le Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil indique la dangerosité environnementale et économique de ce projet

1 year, 11 months ago - 16 February 2021, r1
Illustration
Illustration
Le Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil (GREA) n’est pas contre ce nouveau système de transport, mais dont la manière à laquelle le projet est implémenté notamment au niveau social, économique et écologique, étant donné que le projet du metro Express est exempté de la licence de l’Environmental Impact Assessment (EIA), ont-ils indiqué.

En conférence de presse, ce matin, Armand Hungley conseiller à la municipalité de Rose-Hill et membre de GREA affirme qu'il n'y a pas eu d'étude de faisabilité de ce projet. Le conseiller indépendant, estime que ce projet est un danger pour la ville de Rose-Hill, notamment pour les commerçants, qu'il compte rencontrer prochainement.

" Est-ce que le conseil était au courant qu'il n'y a pas eu d'études de faisabilité pour un tel projet ? Est-ce qu'il y a eu une évaluation sur les environnements ? Quelles seront les conséquences économique et sociale pour la ville de Rose-Hill ? Nous envisageons de réunir tous les commerçants de la ville afin de leur expliquer tous les dangers que ces projets d'extension représentent. La ville de Beau-Bassin/Rose-Hill a d'autres priorités telles que l'asphaltage et l'éclairage des routes." avance Armand Hungley.

Pour rappel, la compagnie Larsen & Toubro a décroché le contrat pour l'extension du réseau qui reliera Rose-Hill à Réduit. C'est dans un communiqué émis jeudi dernier que, la compagnie indienne a annoncé avoir reçu une commande de Metro Express Ltd qui oscille entre Rs 5,6 milliards et Rs 14 milliards.