National Transport Authority : les centres de fitness régionalisés en mars 2018

5 years, 1 month ago - 24 December 2017, Défi Media Group
Illustration
Illustration
Les trois centres de fitness seront régionalisés en mars 2018. En ce moment, tout est en train d’être peaufiné.

Une réunion a eu lieu au début de la semaine entre la National Transport Authority et les responsables de ces trois centres.

Une réunion a récemment eu lieu au sein de la National Transport Authority (NTA), avec les responsables des trois centres de fitness du pays, en l'occurrence Auto Check Ltd à Plaine-Lauzun, Eastern Stone Crusher Ltd à Laventure et finalement S.G.S Mauritius Ltd à Forest-Side, Curepipe. La direction de l'organisme leur a bien fait comprendre que la régionalisation des centres deviendra une réalité à partir du 1er mars 2018. Décision approuvée par le Conseil des ministres.

Une première proposition a été faite, vu qu'il y a neuf districts. Ce qui signifierait qu'un centre s'occuperaient des véhicules de trois districts. « Mais on en est encore au stade des discussions. Au début de l'année prochaine, il y aura une autre réunion à laquelle la NTA devra venir avec des suggestions », indique une source proche du dossier.

Non-respect des directives
Plusieurs manquements ont été signalés aux responsables. Au sein de la NTA, on indique que les directives techniques ne sont pas respectées. Selon nos recoupements, il faut impérativement recadrer ceux qui vérifient les véhicules à intervalles réguliers, ce qui serait loin d'être le cas pour le moment. La NTA a fait ressortir que plusieurs « agents » se trouvent près de ces centres, précisant que la police en sera informée. Ces « agents » demandent de l'argent à des personnes afin qu'elles puissent avoir un certificat de validité de leur véhicule. Cela se fait avec la complicité d'officiers opérant à l'intérieur du centre.

Le recrutement de ceux qui vérifient les véhicules a été stoppé pour le moment, sur ordre de la NTA. Ceux qui souhaitent travailler comme Vehicle Examiner doivent passer leur examen. Tous doivent être qualifiés par la Mauritius Qualifications Authority (MQA).

Autre nouveauté : désormais, tous les centres sont connectés au Head Office de la NTA pour la diffusion en direct des tests. Cela signifie que si un véhicule n'a pas obtenu de certificat de fitness dans un centre, il ne sera pas en mesure de l'avoir dans un autre.

Il y aura l'installation de caméras Closed-Circuit Television (CCTV) dans tous les centres. C'est la société Network Security Consulting qui a obtenu le contrat. Les travaux doivent être achevés dans un délai de sept semaines. Les centres doivent aussi produire un certificat de calibrage, car ils utilisent plusieurs équipements à la NTA.

Quant aux double-decker buses, ils n'auront pas de certificat de fitness jusqu'à nouvel ordre, car la loi n'a pas encore été amendée. Les Tuk n'auront pas de permis pour opérer dans le pays. L'opérateur a été informé de la décision de la NTA.