Pénurie de semi-conducteurs : un nouvel incendie retarde encore les équipementiers automobiles

1 year, 10 months ago - 24 March 2021, AutoPlus
Renesas Electronics
Renesas Electronics
Les retards de livraisons de véhicules vont encore s'aggraver à cause d'un incendie dans une usine de puces informatiques au Japon, secteur qui est déjà en crise depuis près d'un an.

C'est un nouveau coup dur pour l'industrie des semi-conducteurs, qui impacte encore davantage les équipementiers automobiles. Un incendie a partiellement détruit une usine qui produit ces puces informatique, au Japon. Alors que nous en parlions en fin de semaine dernière déjà, c'est une nouvelle ce week-end qui vient compliquer encore un peu plus la situation, alors que l'industrie pâtit déjà d'une pénurie de ces composants.

Un incendie dans une usine clé au Japon

Le japonais Renesas Electronics, un fournisseur clé de semi-conducteurs automobiles, a déclaré hier qu'un incendie avait partiellement endommagé la production des puces dans son usine.

Ces derniers indiquent que la production mettrait au minimum 1 mois à redémarrer, ce qui pourrait aggraver davantage encore les problèmes d'approvisionnement qui perturbent à l'heure actuelle la production automobile. Le japonais Renesas est en effet le deuxième producteur mondial de puces automobiles.

La production impactée sont des puces destinées au secteur automobile

Le sort semble s'acharner sur le secteur automobile, déjà en suspens avec un approvisionnement au compte goutte au niveau mondial, qui se manifeste par des retards de livraisons importants, et des chaînes de montage parfois complètement à l'arrêt.

Dans l'usine japonaise, environ les deux tiers de la production de la ligne touchée par l'incendie de ce week-end sont des puces destinées au secteur automobile, a déclaré le directeur général de Renesas Electronics, Hidetoshi Shibata. Ce dernier a ajouté que malheureusement, ces dommages voient le jour alors qu'on ne peut compter sur aucune capacité de production excédentaire à l'heure actuelle.

Renesas pourrait ne pas être en mesure de remplacer tous les équipements détruits dans un délai d'un mois, laissant ainsi entendre qu'un retour à un niveau de production normal pourrait prendre plus de temps.

Pour rappel, cette pénurie mondiale de puce vient en grande partie du boom de l'électronique grand public suite à la pandémie du Covid-19. Elle n'impacte pas uniquement les équipementiers automobiles : tous les secteurs comme la téléphonie mobile, l'informatique grand public ou encore les consoles de jeux vidéo sont aussi concernés par ces retards de production.