Plainte contre Tesla aux USA : non, ses voitures ne seraient pas "autonomes"

6 months ago - 9 August 2022, caradisiac
Plainte contre Tesla aux USA : non, ses voitures ne seraient pas "autonomes"
L'agence en charge des véhicules à moteur de Californie, la DMV, a engagé des poursuites contre le constructeur Tesla devant le tribunal administratif de l'état.

Selon elle, il induit en erreur les consommateurs, et cette autorité affirme que ses véhicules "ne peuvent pas fonctionner comme des véhicules autonomes".

Nos confrères du Los Angeles Times, qui ont eu accès aux plaintes déposées le 28 juillet dernier, en reprennent les termes depuis vendredi dernier.

Ainsi, la DMV, l'autorité en charge des véhicules à moteur en Californie, a porté plainte contre le constructeur automobile Tesla, pour avoir "fait ou diffusé des déclarations fausses ou trompeuses, et non fondées sur des faits".

Le constructeur affirme en effet que ses véhicules peuvent être dotés de fonctionnalités de conduite autonome. Baptisé "Autopilot", ce système, dans sa version la plus poussée, pourrait permettre de laisser l'auto réaliser toutes les actions de conduite nécessaires à la bonne marche en circulation. C'est en tout cas ce que suggère Tesla.

Mais la DMV remet ces affirmations en cause et accuse le constructeur de mentir aux consommateurs. Selon le LA Times, elle affirme que : "les voitures Tesla n'ont jamais pu, et ne peuvent aujourd'hui pas, fonctionner comme des véhicules autonomes". Et la DMV reproche plus largement à Tesla "un langage publicitaire qui donne à ces systèmes des performances plus larges qu'ils n'en ont réellement".

La NHTSA enquête aussi
La DMV n'est pas la seule à se poser des questions. Depuis plus d'un an, la NHTSA (National highway traffic and safety administration), l'autorité de régulation des transports américaine, enquête sur le système Autopilot de Tesla, qui est impliqué dans 273 accidents signalés en date du mois de juin 2022. Cela représente 70 % de véhicules de la marque impliqué dans ce type d'accident, avec voiture dotée de fonctions autonomes.

Une victoire de la DMV pourrait avoir des conséquences énormes pour Tesla, qui pourrait alors se voir retirer les licences l'autorisant à fabriquer ou vendre ses voitures en Californie.

Les correctifs à apporter par le constructeur seraient malgré tout assez simples, et concerneraient surtout, selon un porte-parole du DMV "[de demander] à Tesla de mieux informer et éduquer les conducteurs de Tesla sur les capacités réelles de ses fonctionnalités Autopilot et Full Self-Driving, y compris en les avertissant sur les limites de ces fonctionnalités et pour d'autres actions appropriées compte tenu des infractions".

Alors, les Tesla, véritablement autonomes, ou bien y a-t-il tromperie sur la marchandise ? Qu'en disent les propriétaires français ? Nous, on a bien notre petite idée, au vu de pas mal de vidéos que l'on trouve sans problème sur le net...