Pollution sonore : un fixed penalty de Rs 10 000 pour les récalcitrants

1 month, 3 weeks ago - 3 October 2022, Inside News
Illustration - Mauritius, police
Illustration - Mauritius, police
La pollution sonore est une nuisance. Afin de contrecarrer ce problème, les Environment Protection (Control of Noise) Regulations de 2008 ont été amendés cette année.

Un fixed penalty de Rs 10 000 a été attaché à cette loi. Cette dernière entre en vigueur à partir de ce samedi 1er octobre.

Le chef inspecteur Jean Nobin Brasse, de la police de l’Environnement, explique que la police interviendra suite à des complaintes dans le voisinage. L’auteur de ce tapage nocturne sera dans un premier lieu averti de l’offense commis et s’il se récidive, un fixed penalty lui sera dressé. Les contrevenants auront 21 jours pour payer leur amende.

« Cette loi en particulier vise des fêtes qui se déroulent jusqu’à fort tard où les décibels de sonorisation ne sont pas respectés, des échappements des véhicules modifiés qui émettent des bruits assourdissants, des puissants haut-parleurs soit un disco mobile et d’autres sources de pollution sonores. Aussi, c’est l’officier qui déterminera si l’intensité des bruits nocturnes est passible à un fixed penalty », a fait ressortir le chef inspecteur Jean Nobin Brasse.