Red Bull Car Park Drift – Shehzad Soorabally : “C’est Frustrant De N’avoir Pu Faire Mieux”

3 years, 4 months ago - 9 September 2019, LeDefiMoteurs
Red Bull Car Park Drift – Shehzad Soorabally : “C’est Frustrant De N’avoir Pu Faire Mieux”
Qualifié pour la finale internationale du Red Bull Car Park Drift 2019 en Turquie, le Mauricien Shehzad Soorabally n’a pas pu y emmener sa voiture.

Il a dû faire au mieux avec une auto moins préparée que la concurrence. Il réagit à froid après cette compétition.

Alors qu'il a dominé le plateau mauricien pour la troisième année consécutive au Red Bull Car Park Drift, le pilote Shehzad Soorabally n'a pas passé le premier tour de la finale internationale. Pour rappel, le Mauricien n'a pris que la 13e place de l'épreuve le dimanche 1er septembre 2019 à Istanbul en Turquie. Ne bénéficiant pas de sa propre BMW, il participait à cette compétition à bord d'une Nissan prêtée par l'organisation. Or, selon Shehzad Soorabally, cette auto n'était pas aussi préparée que la sienne et celles de ses concurrents.

« Pour le drift, nous avons besoin d'un frein à main hydraulique, mais celui de la Nissan était à câble, ce qui a rendu la tâche bien difficile. De plus, le moteur n'était pas modifié. La piste était en béton, ce qui la rendait plus glissante et augmentait la difficulté, car j'avais des pneus de route alors que mes concurrents avaient des pneus de course. Même les juges ont trouvé la voiture moins adaptée au drift. Ils m'ont donc dit de faire de mon mieux et de prendre du plaisir », commente Shehzad Soorabally dans une déclaration au Défi Moteurs.

Shehzad Soorabally a ainsi commis quelques erreurs lors de son passage dans le premier tour. Le pilote a, par exemple, raté l'entrée de la spirale. Il a finalement récolté 106 points, ce qui était insuffisant pour se classer parmi les huit meilleurs qualifiés pour le second tour. « J'ai donné le meilleur de moi-même, mais c'est frustrant de n'avoir pu faire mieux cette fois. Il reste encore une grande différence entre les voitures des meilleurs du Red Bull Car Park Drift Series et celles des Mauriciens. Néanmoins, je suis heureux que nous ayons la chance de pouvoir participer chaque année à ce championnat grâce à Red Bull et je les remercie. À Istanbul, j'ai quand même eu la satisfaction d'avoir devancé cinq autres pilotes, dont un qui avait des problèmes techniques avec son véhicule », déclare le pilote mauricien.

C'est finalement le Jordanien Anas El Helo qui a remporté l'édition 2019. Il a devancé le Turque Ibrahim Yucebas et le Georgien Vakhtang Khurtsidze.

« De retour à Maurice, je vais utiliser de nouveaux concepts afin que moi et les autres drifters locaux nous nous préparions au mieux pour la prochaine édition », conclut Shehzad Soorabally. Pour rappel, ce dernier a remporté une troisième victoire consécutive lors de l'épreuve qualificative mauricienne du Red Bull Car Park Drift le samedi 8 juin 2019 sur le parking de United Docks Business Park à Port-Louis.