Suivant une annonce sur Facebook : un faux vendeur de voitures extorque Rs 230 000 à un couple

3 years, 2 months ago - 24 September 2019, Défi Media Group
Suivant une annonce sur Facebook : un faux vendeur de voitures extorque Rs 230 000 à un couple
Un couple a été piégé le vendredi 20 septembre 2019 par un homme se faisant passer pour un vendeur de voitures.

Il lui a subtilisé Rs 230 000 avant de prendre la fuite. Le suspect, Mohamed Imtheyaz Bundhoo, a été arrêté samedi.

Mohamed Imtheyaz Bundhoo sera présenté en cour de Mahébourg, ce lundi 23 septembre 2019, pour son inculpation provisoire. Cet homme de 49 ans, arrêté samedi après une course-poursuite, est suspect dans une affaire d'escroquerie. Un couple dit s'être fait piéger par cet individu qui se serait fait passer pour un vendeur de voitures.

Dans sa déposition à la police de Rose-Belle, l'épouse, âgée de 29 ans, est revenue en détails sur sa rencontre avec le suspect. À la recherche d'une voiture, elle dit avoir jeté un œil sur Facebook vendredi matin. Elle raconte avoir vu, sur la page d'un groupe spécialisé, une annonce concernant la vente d'une Toyota Axio assortie d'un numéro de téléphone. Intéressée, la jeune femme a envoyé un message pour en savoir le prix.

« Peu après j'ai reçu un appel téléphonique. C'était un homme qui disait s'appeler Salim. Il s'est présenté comme étant le vendeur de la voiture », a expliqué l'épouse aux policiers. Il lui aurait dit que la voiture appartenait à un médecin. Dans un premier temps, le couple a voulu voir l'état du véhicule. « Nous avons pris rendez-vous à 8 h 30 dans la cour de l'hôpital de Rose-Belle. C'est mon mari qui est parti le rejoindre », explique la jeune femme.

Un premier accord a été trouvé entre les deux parties. Il a été convenu que le prix pour la voiture serait de Rs 240 000. Afin de laisser le temps au vendeur de préparer les documents pour la vente, le couple a de nouveau pris un rendez-vous un peu plus tard au même endroit. À 14 h 30, mari et femme se sont une fois encore rendus dans l'enceinte de la cour de l'hôpital de Rose-Belle. Cette fois, ils se sont retrouvés en présence de deux personnes : le présumé vendeur Salim et un dénommé Rajeev, qui s'est présenté comme étant le propriétaire du véhicule. « Nous avons renégocié le prix avec un nouvel accord. Il s'est arrêté à Rs 230 000 », poursuit la victime.

Puis à bord d'une autre voiture, la jeune femme a accompagné Salim dans une banque à Rose-Belle pour déposer l'argent sur le compte du propriétaire du véhicule. En route, la victime a remis l'argent à Salim pour faire la transaction. Les deux sont entrés dans la banque. « Il m'a alors lancé qu'il avait oublié sa carte d'identité dans la voiture, me demandant de prendre place dans la queue le temps qu'il aille la chercher. » Sans se douter de ce qui se tramait, celle-ci a exécuté l'ordre de Salim. Le temps qu'elle réalise qu'elle s'était fait duper, il était trop tard. L'homme était déjà monté dans la voiture avec l'argent et avait démarré en trombe.

Le couple s'est rendu au poste de police de Rose-Belle. Le samedi 22 septembre, l'Anti-Robbery Squad (ARS) de la Southern Division et ceux de l'ARS de la Special Support Unit, menés par les sergents Goodur et St Mart, ont mis la main sur le suspect. Ce dernier, de son véritable nom Mohamed Imtheyaz Bundhoo, a été repéré à Phœnix. En apercevant les policiers, il a pris la fuite. Il s'est fait rattraper après une course-poursuite. Conduit à la Criminal Investigation Division de Rose-Belle, il a reconnu les faits. Il a été maintenu en cellule. Il comparaît en cour de Mahébourg ce lundi.