Tesla Model S : Une Voiture Sans Conducteur Tue Ses Deux Occupants En Siège Passager

1 year, 9 months ago - 21 April 2021, AutoPlus
Tesla Model S : Une Voiture Sans Conducteur Tue Ses Deux Occupants En Siège Passager
Aux Etats-Unis, une Tesla Model S sans conducteur tue ses deux occupants assis en sièges passagers. On ignore encore si le mode Autopilot était activé.

On le sait, les voitures autonomes de Tesla sont bardées d’électroniques et d’aides à la conduite. Les voitures disposent aussi d’un mode autopilote, un mode de conduite autonome qui permet au conducteur de lâcher en théorie son volant et les pédales, laissant la voiture et l’ordinateur de bord seule juge à bord.

Même si Tesla averti les conducteurs qu’il faut toujours garder un œil sur la route, certains ne respectent pas ces consignes et des accidents arrivent encore régulièrement.
Deux morts dans un accident sans conducteur

Aux Etats-Unis, deux personnes sont mortes ce week-end alors qu’elles étaient à bord de leur Tesla Model S, sans qu’il n’y ait de pilote à bord.

D’après les autorités de la ville, peu avant minuit, une Tesla Model S de 2019 a été retrouvée en feu, visiblement après avoir percuté un arbre. Elle se serait immédiatement enflammée après l’accident, sans doute à cause des batteries.

Toujours selon la police, les deux hommes à bord se trouvaient sur le siège passager et le second sur la banquette arrière du véhicule. La voiture roulait donc sans conducteur : on suppose alors que le système d’autopilote était activé pour que la Model S se déplace seule, ce que Tesla n’autorise normalement pas.


La voiture aurait explosée avec l’incendie


Une fois sur place, les pompiers ont lutté face à un incendie d’une grande intensité : les batteries de la Tesla auraient continué de brûler malgré les efforts des pompiers pour éteindre le brasier.

Selon les autorités, il aura fallu près de quatre heures et un peu plus de 100 000 litres d’eau pour venir complètement à bout des flammes… Ce n’est malheureusement qu’un fois l’incendie éteint que les hommes du feu ont pu constater la présence des corps des deux hommes.

Un mode Autopilot qui est encore perfectible


Pour le moment, on ignore encore si le mode Autopilot de la Tesla était activé. Quoiqu’il en soit, le constructeur automobile ne peut pas être tenu responsable car personne n’était au volant du véhicule : même si ce mode de pilotage automatique est activé, Tesla oblige les conducteurs à laisser les mains sur le volant et à être en mesure de reprendre le contrôle du véhicule en cas de problème.

Pour rappel, chaque voiture Tesla dispose d’un mode « Conduite Autonome« , qui est un logiciel d’aide à la conduite de niveau 2, ce qui signifie que le conducteur doit quand même rester vigilant à tout instant et garder un œil sur la route.

Selon Tesla, son mode de conduite autonome serait efficace pour limiter accidents au maximum, mais ce pilotage automatique présente toutefois encore des failles, comme récemment ce Model Y qui s’est crashé contre un véhicule de police, toujours aux Etats-Unis.