Transport: les Mauriciens souhaitent un contrôle sur le tarif des taxis

4 years, 3 months ago - 22 October 2018, lexpress.mu
Illustration
Illustration
Ils avaient cru qu’avec l’implantation d’Uber, leur porte-monnaie aurait moins souffert.

En effet, ils sont nombreux les passagers à s'élever contre les prix exorbitants de certains taxis lorsqu'ils se déplacent à travers le pays. Parfois jusqu'à même regretter d'entreprendre le trajet en autobus.

Un habitant de Beau-Bassin à la retraite a fait l'amère expérience il y a un mois. Selon lui, il devait se rendre à l'aéroport. «Le chauffeur de taxi m'a demandé Rs 1 200 pour l'aller uniquement. C'est excessif.» Il affirme que c'est peut-être justifié par rapport à l'essence ou encore la distance. Le retraité soutient que d'autres chauffeurs lui ont proposé entre Rs 1 300 et Rs 1 500, mais il a accepté le moins cher.

Une avocate résidant en Angleterre est tombée des nues lorsqu'elle s'est enquise du prix du trajet entre l'aéroport et Quatre-Bornes. «Il était vers 21 heures et je devais me rendre à Quatre-Bornes. Le chauffeur m'a facturé Rs 3 500 pour le trajet.»

Guichets automatiques
Sanjana Bhagmal Cadervaloo n'en démord pas. Un chauffeur de taxi lui avait demandé la somme de Rs 300 pour qu'elle emmène sa maman à l'hôpital Jeetoo. Et ce, depuis l'arrêt d'autobus de Venus. «Li dir mwa si mo kit mo plas pou enn ti lokal, koumsa mo pa perdi enn long trazé. Je n'ai pas pris le taxi. Non pas parce que je ne peux pas le payer, mais parce que c'était injuste. Elle est d'avis que certains chauffeurs de taxi exagèrent. «Il y en a qui considèrent les clients comme des guichets automatiques

Dan* (prénom modifié) raconte qu'il a dû payer Rs 1 000 de Curepipe à Tamarin pour l'aller uniquement. «Pour revenir chez moi c'est un tarif de nuit qui a été appliqué.» Il estime que les tarifs de taxi sont trop chers. Il faut un contrôle, soutient-il.

Qu'en pensent les chauffeurs de taxi ? Interrogé, Asraf Ramdin, de la General Taxi Proprietors' Union, concède «ki éna sa problem-la», mais explique que «tou sofer pa parey». Il justifie toutefois le tarif exorbitant que pratiquent certains chauffeurs.

Selon Asraf Ramdin, c'est à cause des services d'entretien de la voiture, des réparations et du coût de la vie qui est trop cher. «Éna kours ti Rs 200, aster la pé pey Rs 350. Zordi, enn galon délwil Rs 800. Mem enn larou li Rs 3 800.»

Nando Bodha: «Nous ne voulons pas compliquer davantage la situation des taxis»

Le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, a réagi pour la première fois sur la polémique entourant Uber et la farouche opposition des chauffeurs de taxi. C'était hier, vendredi 19 octobre, lors d'une visite pour constater l'avancée des travaux sur la partie affaissée de la route Terre-Rouge–Verdun.

Le ministre a précisé qu'il y avait un certain nombre de conflits entre les différentes associations de taxis et les taxis d'hôtels. S'il affirme «ne pas vouloir compliquer davantage la situation des taxis», il confie cependant que le Conseil des ministres a décidé que les prestataires de services comme Uber ne pourront pas opérer à Maurice. Nando Bodha a expliqué qu'Uber a fait une demande auprès de la National Transport Authority (NTA) en mars. «J'ai dit à la NTA de faire une étude technique pour voir l'impact d'Uber sur Maurice.» Cependant, il a souligné qu'en temps et lieu, avec la venue du Metro Express, «pou met lord dan enn sistem transpor konplé».

Quelques tarifs appliqués à l'aller

  • De l'aéroport de Plaisance à Grand-Baie : Rs 1 200 à Rs 1 500
  • De Souillac à Curepipe : Rs 800 à Rs 1 000
  • De Chemin-Grenier à Port-Louis : Rs 1 000
  • De Rose-Hill à Port-Louis : Rs 300 à Rs 400
  • De Flacq à Mahébourg : Rs 800 à Rs 1 000
  • D'Albion au Morne : Rs 1 000 à Rs 1 200
  • De Curepipe à Rose-Hill : Rs 300
  • De Beau-Bassin à Cap-Malheureux : Rs 800
  • Taxi local à Beau-Bassin : Rs 100

Modèle de tarification d'Uber

Uber utilise quatre composants pour calculer un tarif. Ceux-ci sont :

Le tarif de base – frais fixes facturés au début du trajet

Coût par minute – combien vous payez pour chaque minute pendant le trajet Coût par mile (ou km) – combien vous payez pour chaque mile (ou kilomètre) du trajet

Frais de réservation (anciennement connus sous le nom de «frais de transport sécurisé») – un forfait pour couvrir les coûts opérationnels.

Le tarif de base, le coût par minute et le coût par mile (ou km) variant selon la ville dans laquelle vous êtes et le service Uber que vous choisissez. Les prix sont différents pour UberX, XL, UberSelect, Uber- Black et SUV.

Quelques exemples :

À Londres

Le tarif varie en fonction des kilomètres parcourus, du temps nécessaire pour atteindre notre destination et du type de voiture que nous voulons utiliser. Par exemple, l'UberX a un tarif de base de £2, 50 (Rs 114,50) avec un tarif de £0,15 (Rs 6,87) par minute et £1,25 (Rs 57, 25) par mile.

À Paris

De Paris Nord vers l'aéroport Roissy Charles de Gaulle : 45 euros (Rs 1 800) De Paris Sud vers l'aéroport Rossy Charles de Gaulle : 50 euros (Rs 2 000) De Paris Nord à l'aéroport Paris Orly : 40 euros (Rs 1 600) De Paris Sud à l'aéroport Paris Orly : 35 euros (Rs 1 400)

À Mumbai

Rs 64 – Rs 75 (INR 134 – INR 162) de Bandra West à Juhu Beach Rs 158 – Rs 212 (INR 331 – INR 442) de Marine Drive Churchgate à Santa Cruz West Mumbai