Une moto électrique pour lutter contre le braconnage en Afrique du Sud

1 year, 12 months ago - 3 February 2021, caradisiac
Une moto électrique pour lutter contre le braconnage en Afrique du Sud
Près d’un an après avoir présenté sa petite moto électrique tout-terrain : la Kalk, la jeune start-up suédoise Cake vient d’en dévoiler une version inattendue.

La Kalk AP (Anti-Poaching), est comme son nom l'indique destinée à lutter contre le braconnage en Afrique du Sud. Un beau défi.

Jeune entreprise suédoise, Cake s'est associé au Southern African Wildlife College (SAWC) pour mettre au point une déclinaison de sa petite moto électrique, la Kalk, destinée à lutter contre le braconnage dans le bush sud-africain, et ainsi tenter de préserver les nombreuses espèces sauvages toujours plus menacées.

Comme une évidence, l'utilisation de motos électriques, va permettre de lutter bien plus efficacement contre le braconnage qu'avec des motos thermiques que l'on entend arriver à des kilomètres. Silencieuse et passe-partout, la Cake Kalk AP (Anti-Poaching : anti-braconnage), est l'engin idéal pour ce genre de mission où la discrétion est de mise.

Pour plus d'autonomie sur le terrain et faciliter le travail des Rangers sud-africains, Cake s'est également associée avec l'entreprise Goal Zero pour que la batterie amovible de la moto se recharge directement grâce à des panneaux solaires. La moto est ainsi totalement indépendante d'un quelconque ravitaillement lors des missions dans les zones les plus reculées.

Avec un poids de seulement 80 kg, une autonomie de 3 heures, une vitesse maxi de près de 90 km/h, et l'ajout sur la petite moto électrique d'un projecteur de 2 100 lumens, la Cake Kalk AP pourrait bien devenir le pire cauchemar des braconniers d'Afrique du Sud.