Victimes D’Accidents De La Route - Haniff Peerun : «Que Les Cliniques Privées Donnent Les Premiers Soins»

5 years, 2 months ago - 15 September 2017, Défi Media Group
Victimes D’Accidents De La Route - Haniff Peerun : «Que Les Cliniques Privées Donnent Les Premiers Soins»
Une collaboration est souhaitée entre les établissements de santé privés et publics pour que les premiers soins soient prodigués dans le meilleur délai aux victimes d’accidents de la route.

Haniff Peerun, président du Mauritius Labour Congress (MLC), pense qu'un Memorandum of Understanding (MoU) doit être signé à cet égard. Ce qui permettra aux victimes d'accidents d'être conduites dans le centre de santé le plus proche du lieu de l'accident. Le but, a-t-il dit, est de sauver des vies humaines.

« Combien de personnes sont mortes alors qu'on les transportait à un hôpital éloigné ? » s'est-il interrogé. Après les premiers soins, selon lui, ces personnes pourront être transférées à l'hôpital dans de meilleures conditions.

Et le syndicaliste de rappeler que les médecins qui ont prêté le serment d'Hippocrate ont le devoir de sauver autant que possible les vies humaines. D'ailleurs, a poursuivi Haniff Peerun, il existe une collaboration entre des cliniques privées et des hôpitaux publics dans le domaine de la dialyse. « Quand il n'y a pas de place dans les hôpitaux, des malades sont conduits dans des cliniques privées pour y faire leur dialyse et vice-versa. »

Un médecin du privé qui a souhaité garder l'anonymat trouve l'idée intéressante. Toutefois, a-t-il déclaré, il faut que les procédures soient bien établies. Et de rappeler que déjà certaines cliniques n'hésitent pas à ouvrir leurs portes aux blessés quand il y a des grands accidents de la route.