Vidéo : Une Honda Civic Transformée En Lamborghini Aventador Svj

1 year, 4 months ago - 11 September 2021, AutoPlus
Vidéo : Une Honda Civic Transformée En Lamborghini Aventador Svj
Après les innombrables Pontiac Fiero transformées en Ferrari et autres supercars, c’est la Honda Civic qui est cette fois à la fête, transformée par son propriétaire en Lamborghini Aventador SVJ !

On connaît l’appétence de certains automobilistes envers le tuning. Parfois, il ne s’agit que d’une simple modification esthétique qui ne change pas ou très peu l’aspect général de la voiture, comme l’ajout d’un spoiler, le changement des phares ou l’installation de néons. D’autres en revanche prennent un malin plaisir à modifier en profondeur leur véhicule, tant sur le plan esthétique que technique, pour des résultats parfois très éloignés du véhicule originel. On a volontiers en tête la Pontiac Fiero, souvent prise comme base à des répliques de Ferrari ou de GT 40, plus ou moins bien réussies. 

Poupée russe
Le propriétaire indien de cette Honda Civic est un de ceux-là : il a transformé sa banale huitième génération de la très célèbre Japonaise, en une Lamborghini Aventador SVJ. Ou quand la bête épouse la belle ! Même si l’on s’aperçoit tout de même vite de la supercherie – camoufler un moteur avant sous une carrosserie censée héberger un moteur central arrière n’est pas chose facile – force est de constater qu’il y a eu du beau travail de fait, au point qu’il nous est difficile d’identifier d’un coup d’œil le véhicule ayant servi de base à cette drôle de réplique.

Anémique
Que les puristes ne sautent pas au plafond pour autant : sous le capot il n’est évidemment pas question du V12 6.5 de 759 chevaux, mais du quatre cylindres 2 litres VTEC de 141 chevaux d’origine Honda. Un moldu de l’automobile pourrait se laisser berner en photo, mais se rendrait sûrement compte de la supercherie dès les premiers tours de moteur…

J’ai encore rêvé d’elle…
Ce genre de transformation – qui a été fait en 25 jours selon les dires de Dream Customs India qui en est à l’origine – présente un intérêt grandissant en Inde, où la fiscalité sur les gros moteurs rend hors de prix l’importation de voitures de sport et supercars comme celle-là. À défaut de pouvoir s’offrir la voiture de ses rêves, il faut donc penser à autre chose, on dirait bien que cette société a trouvé la parade !