Work Acess Permit: un plan spécial pour les zones rouges

1 year, 10 months ago - 29 March 2021, lexpress.mu
Work Acess Permit: un plan spécial pour les zones rouges
Presque tous les secteurs d’activité économique, hormis l’éducation, les loisirs et les activités religieuses, devront reprendre le 31 mars.

C’est l’information donnée par une source sûre du Prime Minister’s Office (PMO), jeudi 25 mars. 

Les employés pourront reprendre le chemin du travail en principe car le Work Access Permit (WAP) leur sera accordé, dans la plupart des cas. Toutefois, il est conseillé à ceux qui peuvent toujours continuer le télétravail de le faire. Uniquement ceux qui nécessitent une présence physique sur leur lieu de travail doivent se déplacer. 

Mais ce qui intrique le plus c’est la question des zones rouges : les employés habitant ces zones, seront-ils autorisés à aller travailler hors de leur région ? Et les travailleurs habitant en dehors des zones rouges mais qui doivent s’y rendre pour travailler, seront-ils permis pourront-ils le faire ? Est-ce que la priorité sera donnée à ceux qui sont déjà vaccinés ? 

Selon le Dr Zouberr Joomaye, il y aura deux sortes de WAP pour les habitants des zones rouges, au cours de la semaine. Nous avons tenté en vain de le contacter pour qu’il nous explique comment fonctionnera le WAP en général et en zones rouges en particulier. 

D’autres sources indiquent qu’il sera question d’un «WAP spécial» pour ces zones. Et que le plan est toujours en préparation et devra être communiqué très prochainement. 

Au cas où d’autres régions seraient décrétées zones rouges, ce sera un vrai casse-tête pour les autorités pour déterminer le champ d’application des WAP, soutiennent plusieurs observateurs. 

Pour rappel, le système de WAP a été institué pour permettre aux travailleurs des secteurs dits essentiels de circuler. Alors que certains WAP limitent le mouvement vers des régions spécifiques, d’autres n’incluent aucune limite. Même les conseillers municipaux ont obtenu leur WAP alors que les députés n’y ont pas accès.

La vaccination en priorité pour ceux qui détiennent un WAP
De nombreuses personnes ont été refoulées des centres de vaccination, durant la semaine. Le motif ? Elles ne détenaient pas de WAP. Sollicitée, une source autorisée a expliqué que la priorité est donnée à ceux qui ont le WAP, mais qu’«il y a des cas où les personnes sans WAP peuvent aussi le faire. Mais nous voulons limiter, autant que possible, les sorties des gens sans le WAP».

En chiffre
Selon le DCP Jhugroo, que nous avons contacté hier, quelque 201 000 PERSONNES ont déjà obtenu leur WAP depuis le début du confinement à ce jour. Alors que plus de 40 000 demandes collectives de compagnies pour leurs employés ont été faites.