+ Publier Publicitaire GRATUIT !
Stats d'annonce: Dernier 24h - 47, actuel - 1023, total - 74673

Business au Point Mort à Iframac, les Employés Inquiets de Leur Sort

13 Avril 2015 - Le Mauricien

Business au Point Mort à Iframac, les Employés Inquiets de Leur Sort

Inauguré en grande pompe le 13 février 2014 par l'ex-Premier ministre Navin Ramgoolam, du président de la République Kailash Purryag, et du Chairman emeritus de la British American Investment (BAI), Dawood Rawat, le showroom de Mercedes-Benz à Phoenix Les Halles a perdu de ses attraits.

L'emplacement, qui peut contenir une vingtaine de modèles en exposition à la fois, est quasi vide. Et le personnel, inactif. Pour cause : des véhicules bloqués à la douane et de ce fait, aucune transaction possible. Idem pour les marques Peugeot, Mitsubishi, Chrysler, entre autres. Le service vente et le service après-vente tournent au ralenti, voire, est au point mort. Les employés qui vivent des commissions sur la vente des automobiles ont le moral au plus bas. Leur activité professionnelle, depuis une semaine, se résume principalement à "calmer et réconforter les clients qui attendent la livraison de leur véhicule" et à "expliquer aux rares clients qu'il faut attendre encore un peu avant d'acheter leur véhicule". Si des rumeurs circulent à l'effet que leur compagnie sera rachetée, leur avenir reste incertain, disent-ils, craignant qu'avec la débandade de la BAI, ils se retrouvent, eux aussi, sur le pavé.

Alors que le vendredi 3 avril dernier, les deux gendres de Dawood Rawat se sont entretenus avec le personnel et leur ont assuré que les choses iront mieux d'ici une semaine, jusqu'ici la situation n'a pas changée. Voire, elle a empiré pour le personnel qui vit aujourd'hui dans l'incertitude quant à leur avenir. Dans le showroom d'Iframac – représentant des marques Mercedes, Mitsubishi, Peugeot entres autres – à Phoenix Les Halles, le moral est au plus bas. Le client est devenu un oiseau rare, tout comme les véhicules, qui ne sont plus disponibles. En cause, des véhicules encore bloqués à la douane en raison du fait que Iframac n'a pu honorer ses engagements financiers avec ses fournisseurs.

Une situation qui dure depuis plusieurs mois, soit depuis le début de l'année, apprend-on. Et depuis l'éclatement de l'affaire BAI/Bramer Bank, les employés passent leur temps à répondre aux mêmes questions. Ce, sans pour autant avoir de réponses précises à donner aux clients. "Aujourd'hui, on ne fait plus notre métier. Nous ne savons pas trop quoi dire aux clients, surtout qu'on nous interroge principalement sur l'avenir de la compagnie, s'il y aura un rachat ou pas, par qui, etc.", laisse entendre le personnel qui se dit très inquiet de son futur. D'autant que les vendeurs qui vivent des commissions perçues sur leurs ventes n'ont pas été payés en raison du fait que depuis plusieurs mois Iframac a un problème de cash-flow. "Nous travaillons au jour le jour, et vu qu'il n'y a plus ni enregistrement, ni dédouanement, ni livraison, nous ne savons pas comment nous allons faire à la fin du mois, car lorsque les objectifs mensuels ne sont pas atteints, les commissions baissent", disent-ils. Mais pire, disent-ils, nous ne pouvons travailler, car même pour les requêtes de la clientèle pour faire un test drive, les modèles ne sont pas disponibles, même en week-end. "Si, éventuellement, un client se pointe pour faire l'acquisition d'une voiture, dans le showroom pratiquement vide, avec quatre véhicules, alors que cet espace a été planifié pour une vingtaine, au moins la seule réponse que nous pouvons donner au client est que nous ne savons pas quand son véhicule pourra être livrer", explique un des membres du personnel.

Véhicules bloqués et service après-vente au ralenti

L'explication qui va avec est que "les véhicules d'Iframac se trouvent dans les Bond, sécurisés par la Bramer Bank. On ne peut pas prendre livraison pour l'enregistrement, en raison d'un problème financier." Les clients ont désormais peur d'acheter un véhicule chez Iframac, notent les vendeurs qui sont toutefois solidaires entre eux face à la situation et face aussi à la frustration des clients insatisfaits, car en attente, pour plusieurs, de la livraison de leur nouvelle voiture depuis deux trois mois, Iframac n'ayant pas honoré ses engagements financiers avec ses fournisseurs.

Environ une vingtaine de véhicules de la marque Mercedes, et d'autres des autres marques commercialisées par Iframac, arrivés à Maurice depuis le début de l'année sont toujours bloqués à la douane. À la MRA on laisse entendre qu'"en raison d'un manque de liquidités, un importateur n'a pas encore payé les frais pour prendre possession de la vingtaine de véhicules entreposée à la douane." Si, en général, les importateurs s'acquittent de leurs frais dans les deux à trois semaines, dans ce cas, la MRA attend depuis quatre mois déjà. S'il n'a pas de frais supplémentaires à payer, cet importateur, indique la MRA, devra s'acquitter d'une pénalité. Parallèlement à la livraison des véhicules qui est au point mort, le service après-vente d'Iframac tourne aussi au ralenti. Ce département ne fonctionne pratiquement plus, laisse-t-on comprendre, du fait d'un manque de pièces dans le garage étant donné que les livraisons des pièces de rechange ne sont plus assurées depuis quelque temps.

Outre les clients, cette situation financière affecte également les fournisseurs d'Iframac qui sont toujours en attente de leurs dus. Pour certains, l'attente dure depuis 3-4 ans. "On a essayé de négocier avec Iframac pour le paiement. Quelquefois la compagnie règle une partie des frais, et on reprend du service, mais après quelques mois, les dettes s'accumulent encore. Là, nous ne savons pas ce qui va arriver. Il y a des millions de dettes en jeu", explique un fournisseur d'accessoires automobile. Ayant déjà fait l'expérience d'un client mis en receivership et s'étant retrouvé avec des dettes de plusieurs centaines de milliers de roupies impayées, ce fournisseur désespère de récupérer avec Iframac, les millions qui lui sont dus. Qu'il s'agisse de la livraison du café, ou des pièces de rechange, ou autres accessoires, les fournisseurs se disent tous dans l'expectative, attendant que la compagnie soit rachetée, comme le sous-entendent les rumeurs.

"Iframac est une compagnie mal gérée depuis le départ" selon certains employés

Parallèlement à l'inquiétude des employés quant à leur avenir, d'autres membres du personnel ne cachent pas leur amertume face à la situation. Si les rumeurs de rachat circulent à l'effet que leur compagnie sera rachetée, ces employés estiment qu'"une nouvelle direction ne pourra être pire que celle que nous avons connue." Et de souligner qu'"Iframac est une compagnie mal gérée depuis le départ et que l'ancienne direction n'a jamais focus sur la vraie manière d'emmener le business là où il faut."

Sans se réjouir de la débandade de la BAI, certains employés d'Iframac – qui craignent autant pour leur avenir et se disent solidaires avec leurs collègues – ne cachent pas leur sentiment de ne plus être sous la dictature des Rawat. Pour cause : les conditions et l'environnement de travail dans lequel ils évoluaient sous l'ancienne direction, disent-ils. Mettant l'accent sur le manque d'égard de la direction et les promesses non tenues face au travail effectué par le personnel, ces employés font ressortir que "lorsque Dawood Rawat apparaissait, c'était comme si le seigneur, le maître qui était là. Il faisait trembler tout le monde." Une situation similaire quant au CEO d'Iframac, le gendre de Dawood Rawat, qui avait pris la grosse tête ces dernières années, laisse-t-on entendre. Cependant, disent les employés, "depuis la crise, on ne voit plus se balader les Rs 7 M Girls à Iframac, alors qu'elles étaient des habituées du showroom."

Pour ces employés qui déplorent leurs conditions de travail, avec des transferts de showroom et des changements d'horaires, "si nous sommes repris, nous ne connaîtront pas pire." La mise au grand jour de la situation financière d'Iframac étonne plus d'un dans la compagnie, les vendeurs soulignant que "Iframac a toujours figuré en 2e ou 3e position des concessionnaires automobiles. La vente de nos véhicules a été toujours progressive. On ne comprend pas comment, alors que nous faisons des profits sur les ventes, la compagnie est en situation financière difficile." Pour ces employés "les Rawat ont fait beaucoup de fla-fla entre petits copains, et n'ont jamais focus sur la vraie manière d'emmener le business là où il faut. La direction n'a pas été à l'écoute de ses employés."

Motus et bouche cousue à Apollo Bramwell

L'ambiance à l'hôpital Apollo Bramwell est morose. Certes, il s'agit d'un hôpital. Mais la raison derrière cette ambiance terne résulte principalement de l'inquiétude palpable chez le personnel, soignant et non soignant. Parce qu'il s'agit d'un service vital, Apollo Bramwell fonctionne normalement, mais la tension est manifeste dans tout le bâtiment. Cependant, les employés se refusent à tout commentaire. "Nous nous soutenons les uns les autres. Sans doute, l'hôpital sera racheté et nous nous accrochons à cette perspective", disent certains. D'autres soulignent qu'il ne faut pas oublier qu'en dehors des problèmes financiers de la compagnie "Apollo Bramwell est un bâtiment de haute technologie, avec des services, souvent, jamais vu ailleurs". C'est dans cette optique qu'ils restent confiants que l'hôpital Apollo Bramwell a un avenir certain devant lui.

Nouvelles par Tags

2011 models2012 models3D printing458 italia6-series coupeA1A2abc motorsaccidentaccidentsaccordACIMacuraadvertisingafricaairbagsairbusairportalcotestalfaalfa romeoalgeriaamazonamphibiousandroidAnil BachooappappleappointmentsappsarabiaargentinaArtashok leylandasiaastonaston martinauctionaudiaustraliaaustriaautoauto showautonomous carautonomus carAutopilotaventadorawardsAxessbahrain grand prixBAIbajajBangkok Motor ShowBangladeshbatmobilebatterybattlebeachesbeetleBeijing Motor ShowBelgiumbentleybernie ecclestonebetamaxbicyclebicyclesbikebikesbiodieselbmwboatsBogota Auto ShowBois-Marchand accidentBologna Motor ShowbondboschBPObrabusbrazilbribesbridgestonebriobugattibuggybuickburnoutbusbusesbuyingbydcadillaccamaroCanadacarcar buying tipscar dealerscar importcar marketcar rentcar rentalcar sharingcar theftcar washCarPlaycarscartingCCIDCCTVCEBcelebretiescelebritiesChengdu Motor ShowcherychevroletChicago Auto ShowchinaChris Evanschryslercitroencivicclassicclassic carsclassicscomparisonconceptconceptsconvertiblecorruptioncorvetteCourtsCPBcr-vcrashcrash testscrossovercrowdfundingCubaCurepipeCUVCWAdaciadaihatsudaimlerdakardartzdash camdashcamdatsunDelhi Auto ExpodesignDetroitDetroit Auto Showdieseldiesel scandalDIYDLCdodgedragdrag battledrag racedrag racingdriftdriftingdriverless cardrivingdriving licensedriving schooldriving schoolsdriving testdriving tipsdronesdrunk drivingdsDubaiDubai Motor Showducatiearthquakeebeneecoecologyeconomyelectricengen motor showengineenginesEOCethanoletios livaEUEuropeeveventsexpofacebookfakeFast And FuriousFernando AlonsoferrariferryfiatfiestafilmsfinancesfinlandFirefiskerfitness centerFlacqFlic-en-FlacFloodsflying carFootballForbach accidentforce indiafordformula1forza motorsportFrancefrankfurtfrankfurt motor showfraudfuelfuel economy scandalfuel stationfuel stationsfunnyfutureGaikindo Indonesia International Auto ShowgamesgeargeelygenesisGeneva Auto Showgeneva motor showGermanygirlsgmgodzillagolfGoodlandsgooglegoogle glassGoProgovernmentgpsgran turismogrand tourgreat wallgreecegreengreen energygrnoGRSE accidentGTAGymkhanahackershamannharley-davidsonHatchbackhellcatherohistoryholdenHollandhondaHong Konghorsepower falsifyinghospitalshot wheelshotelshoverboardhow toHuayrahummerhumorhurricanehybridhydrogenhyundaii3i40ICACiframacIIHSIMCimportindiaIndian OilindicaIndonesiaIndonesia International Motor Showindonesia motor showinfinitiInfinityinfrastructureinsuranceinteriorinteriorsiPadiphoneiranirelandIRPisraelisuzuitaliaItalyjaguarjamesjames bondJames Mayjapanjapaneese carsjapanese carjapanese carsjazzJDMjeepJeremy Clarksonjettakartkawasakikei carken blockKenyakhankiaKoenigseggkoreaKTMLALA Auto Showlamborghinilancialandland cruiserland roverlawsleallegolexuslight metroLionel Messilotuslow cost carLRTluxuryluxury carsm3mad maxMadagascarmahindramaintenancemalaysiamanmapsmarketmarketingmartinmarutimaruti suzukimaseratiMatt LeBlancMauritiansmauritiusmaybachmazdaMcLarenmercedesmetroMetro Expressmexicomichael schumacherminimitsubishiMMMmonacoMontebello accidentmontereymoparMoroccomotomotormotor showMotor vehicle test centremotorcyclemotorsportmotorsportsmoviesmpvMRAmugenMusicmustangMVDANandanee Soornacknanonascarnavigation systemnavigation systemsNavin RamgoolamNCGNDUNepalnetherlandsnew york auto shownew zealandnfsNHTSANigerianissanissannorwayNTANTCoff-roadoffroadOlympic GamesopelpaganiPakistanParisparis motor showparkingPebble Beachpenaltiespenalty pointspeugeotPhilippinespickuppickupspininfarinapirelliplayboyPNQpolandpolarispolicepoliticspollutionpontiacporscheporsheportPort LouisPort-LouisPPCPPPprankpricespriusproguardprotestsprotonPSApublic transportQ3qorosquatre-bornesr8Raceracingrallyramrangerange roverratingsRDArecallsrecordrecordsred bullrenaultrenderingrent a carreplicaReunionRHTRichard DuvalRichard HammondRing Roadrioroadroad accidentroad rules & regulationsroad safetyRoad Traffic ActRoad Traffic Amendment Actroadsroads safetyrobotsRodriguesrolls-royceromeoRose-HillroverRoyal EnfieldRRSRSUrumoursRussiasaabsafetysafety ratingssafety testssalesamsungsamusao paulo auto showSao Paulo Motor Showsaudisaudi arabiascamscandalscaniaschool busscooterscootersseatsecond hand carssecond hand cars importself driving carself-drivingself-driving carself-driving carsSEMASEMA showSeoul Motor Showservice stationsShanghaishanghai motor showshelbyShellshowsingaporeskodaSlovakiasmartsoreze accidentsoulsound systemssouthsouth africasouth koreaspainspare partsspeed camerasspeedingsportSportscarspy shotsssang yongSsangYongstar warsstartupstatisticsSTCstreet racingstrikestudysubarusudysupercarssurveySUVsuzukiSwedenswiftSwitzerlandTATaiwantakataTarisa Resorttatataxtax fraudtaxestaxiTBStechnlogytechnolgytechnologyTerre-Rouge–VerdunteslateststhailandThailand International Motor ExpothefttipstiresTMRSUtokyoTokyo Auto Salontokyo motor showtoptop geartoyotatoystrailertransformerstransporttrendstrickstriumphtrucktruckstsunamituningTurkeytvstyresUAEuberUBSukukraineunionsuomuralUSused carused carsVacoasvanvarma casevehicle inspectionVehiclesvelostervideovietnamVintagevintage carsVipervolkswagenvolvovwwheelsWorldyamahayariszagato
Vendez Votre Auto