Commission et frais : MT vient à la rescousse de la Petrol Retailers Association

il y a 10 mois - 2 Avril 2022, Le Mauricien
Commission et frais : MT vient à la rescousse de la Petrol Retailers Association
À partir de ce 1er avril, de nombreuses stations-service à travers le pays refuseront les transactions Cashless à cause des frais imposés par les banques.

Ainsi, la Petrol Retailers’ Association a frappé aux portes de Mauritius Telecom. Des discussions entre ces deux parties ont abouti à un accord. Désormais, il est possible de payer avec sa carte my.t money sans aucun frais additionnel, soit 0% commission.

Les avantages de cet accord aux consommateurs ont été dévoilés hier après-midi au siège de Mauritius Telecom à Port-Louis. Sherry Singh, Chief Executive de Mauritius Telecom souligne que la concrétisation de cet accord n’a pas pris trop de temps. En effet, il avance qu’une équipe a été constituée suite à une demande de la Petrol Retailers Association soumise à MT.

« Nous ne pouvons rester insensibles devant cette situation. Nous avons une grande responsabilité sociale. Pour les consommateurs, MT ne percevra aucune commission à travers my.t money », ajoute-t-il. Il avance que les consommateurs pourront effectuer leur paiement à travers my.t money sur plusieurs stations-service en attendant d’étendre ces mêmes facilités à d’autres stations-service.

Le CEO a fait comprendre qu’il existe également la possibilité de personnaliser un produit unique à travers my.t money pour les consommateurs et les stations-service. Il annonce qu’une équipe sera constituée réunissant MT et les gérants des stations-service pour travailler sur cette innovation. « Nous essaierons de développer un produit assez rapidement », assure-t-il.

Bhimraj Sunnassee, président de la Petrol Retailers Association, soutient que la situation financière des gérants des stations-service est devenue insoutenable avec l’augmentation des prix pétroliers par rapport aux pourcentages prélevés par les institutions financières sur les cartes bancaires.

« Ces frais affectent nos opérations et notre marge de profit », dit-il. Il explique que la marge de profit était de Rs 2,07 en 2021 et le prix de l’essence était de Rs 50,70. La banque et les autres institutions financières prélevaient 57 sous de ces Rs 2,07, soit 1% du prix à la pompe. Avec les dernières majorations, le profit est resté le même. Il avance que d’autres coûts associés ont augmenté alors que leur pourcentage est resté le même. “Il est difficile de faire du business”, dit-il à cause d’une très faible profitabilité. Face à une situation difficile, il déplore que les institutions financières n’aient pas fait d’efforts raisonnables et acceptables malgré les discussions. De ce fait, l’association s’est tournée vers Mauritius Telecom.

Actuellement, plus d’une soixantaine de stations-service offrent la possibilité de payer par my.t money. Bhimraj Sunnassee avance que les gérants des stations-service vont promouvoir plutôt my.t money. « Je n’encourage pas le client de payer 62 sous par litre d’essence. Il faut être franc et honnête pour dire que nous avons souffert avec les discussions que nous avons eues avec les banques. Zot inn bien fer dominer ek stations-service », dénonce-t-il. Pour lui, il y a une période de transition pour aller vers my.t money. Cette association regroupe 160 stations-services à travers le pays.