Enquête sur l’Accident de Forbach: la Police Retrace Deux Autres Voitures

il y a 7 ans, 4 mois - 22 Septembre 2015, lexpress.mu
Enquête sur l’Accident de Forbach: la Police Retrace Deux Autres Voitures
par lexpress.mu
Les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) et les scientifiques du Forensic Science Laboratory (FSL) sont à pied d’œuvre. Deux voitures ont été saisies dans un garage à Fond-du-Sac, lundi 21 septembre.

«Tout laisse croire que ces deux véhicules ont été impliqués dans un accident. Mais à ce stade, on ne peut pas dire si elles sont directement concernées par l’accident de Forbach», indique l’inspecteur Coothen.

Des analyses sont actuellement menées et un rapport du FSL est attendu. «A la lumière des analyses qui seront faites, nous pourrons nous prononcer sur une éventuelle implication des deux véhicules dans l’accident de Forbach», ajoute le policier.

Le propriétaire de l’un des véhicules a été conduit aux Casernes centrales en fin d’après-midi pour des formalités. L’autre est activement recherché.

Aucune charge contre Richard Duval

Ces développements interviennent après l’interrogatoire de l’ancien député Richard Duval aux Casernes centrales, ce lundi. Sa voiture, une Kia noire, avait été retrouvée non loin du lieu de l’accident qui a coûté la vie au couple Shamloll. A l’issue de trois heures au CCID, il a été autorisé à rentrer chez lui. «Mon interrogatoire s’est très bien passé. Aucune charge n’a été retenue contre moi», a-t-il indiqué, maintenant qu’il n’est pas impliqué dans cette affaire.

Dans une précédente déclaration à l’express, il avait affirmé être «victime d’un complot politique». Il a soutenu que «ma voiture a été retrouvée à cet endroit parce que mon chauffeur en a égaré les clés».

Le chauffeur, Mamod Khan Jamalkhan, 57 ans, a, quant à lui, comparu en cour de Mapou. Une charge provisoire d’entente délictueuse a été retenue contre lui. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule.

Alors qu’il avait, dans un premier temps, indiqué qu’il se trouvait au volant de la Kia noire de l’ancien député, il s’est rétracté ce lundi. «Il avait dit qu’il conduisait mais il s’est rétracté», a souligné l’inspecteur Coothen du Police Press Office.