Hit and Run à Forbach: un Nouveau Suspect Arrêté

il y a 7 ans, 4 mois - 22 Septembre 2015, lexpress.mu
Mamood Khan Jamalkhan a comparu en référé devant le tribunal de Mapou, ce mardi 22 septembre.
Mamood Khan Jamalkhan a comparu en référé devant le tribunal de Mapou, ce mardi 22 septembre.
En cour de Mapou: le Chauffeur de Richard Duval Libéré

Hit and run à Forbach: un nouveau suspect arrêté

Ils pourraient être impliqués dans l’accident qui a coûté la vie à Arvind et Manisha Shamloll. Après avoir visionné les images enregistrées par les caméras installées sur les routes, les forces de l’ordre s’intéressent désormais à deux nouveaux suspects, et leurs voitures ont été saisies lundi 21 septembre. Les véhicules – une Mercedes et une Honda – ont été retrouvés chez la famille Coret, à Fond-du-Sac.

Un des suspects a été placé en état d’arrestation lundi soir, après avoir été interrogé par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) aux Casernes centrales. Il s’agit de Matthieu Coret, âgé d’une vingtaine d’années et fils du propriétaire du strip-club Le Rocher, à Grand-Baie. Une charge provisoire d’homicide involontaire a été retenue contre lui. Il aurait avoué son implication dans l’accident.

Le jeune homme était accompagné de ses deux avocats Mes Soni Bhanji et Ashvin Lukeeram, et de l’avoué Narain Appajala. Il a passé la nuit à Alcatraz.

L’autre suspect qui intéresse la police est Barlen Mardaymootoo, plus connu comme Given, le DJ du strip-club. Cependant, ce dernier était encore introuvable à lundi soir 21 heures. Les policiers ont aussi vérifié les listes des départs à l’aéroport pour s’assurer que le DJ n’avait pas pris la poudre d’escampette. D’après leurs informations, ce second suspect se terrerait dans le Sud. Ils ont bon espoir de le coffrer ce matin.

La Mercedes saisie appartient à la famille Coret, alors que la Honda appartient au DJ Given. Ce qui intrigue les enquêteurs : pourquoi la voiture japonaise se trouvait à Fond-du-Sac alors que son propriétaire habite à Cap-Malheureux ? Une source policière nous a confié que des éraflures étaient visibles sur les deux voitures, même si on a tenté de couvrir celles de la Honda. Les limiers pensent que les deux voitures faisaient un rallye sur la route.

Lundi après-midi, plusieurs unités de la force policière ont été mobilisées à Fond-du-Sac : les Forensic Science Officers, la Field Intelligence Unit, la Criminal Investigation Division de Grand-Baie, le CCID et les Scene of Crime Officers. Plus tard, la Special Supporting Unit est aussi arrivée sur les lieux afin d’éviter tout dérapage. Vers 20 heures, le père de Matthieu Coret a été conduit à son domicile par le CCID pour vérifier les caméras de surveillance.

Vue aérienne de la zone où l’accident a eu lieu. Arvind et Manisha Shamloll ont été projetés à plusieurs mètres de leur motocyclette.

Entre-temps, aux Casernes centrales, sur «des ordres reçus d’en haut», la police a décidé de libérer Richard Duval qui y avait été convoqué. L’ancien député a contacté l’express pour dire qu’il était «soulagé» que la police ait retrouvé ces deux voitures. «Depuis le départ je vous dis que je n’ai rien à voir avec l’accident. C’est un malheureux concours de circonstances», a-t-il déclaré. Et d’ajouter qu’il ne comprend pas pourquoi son chauffeur a changé de version : «Peut-être est-ce dû au complot que j’ai dénoncé dans vos colonnes même.» Toutefois, selon nos informations, Richard Duval devrait être de nouveau interrogé.

Selon l’avocat Me Assad Peeroo, Mamood Khan Jamalkhan devrait retrouver la liberté mardi. «Avec ce développement de taille, tout doute autour de mon client et de son ami a dissipé.»

En cour de Mapou: le chauffeur de Richard Duval libéré

Il devra s’acquitter d’une caution de Rs 10 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 50 000. Le chauffeur de Richard Duval, Mamood Khan Jamalkhan, a recouvré la liberté ce mardi 21 septembre. Il avait comparu en référé devant le tribunal de Moka.

Cet habitant de Port-Louis âgé de 57 ans avait été arrêté, dimanche, dans le sillage de l’enquête sur l’accident survenu à Forbach, qui a coûté la vie au couple Shamloll. Lundi, une accusation provisoire de conspiracy avait été retenue contre lui.

Selon Me Jamsheed Peeroo, avocat de Mamood Khan Jamalkhan, ce dernier n’a aucun lien avec l’accident de Forbach. Il indique que son client est revenu sur sa version des faits après mûre réflexion, alors qu’il se trouvait en cellule policière. Dans sa nouvelle déposition, Mamood Khan Jamalkhan a affirmé que, samedi soir, il ne se trouvait pas au volant de la Kia noire de l’ancien député Richard Duval, véhicule qui avait été retrouvé dans un champ de canne.