Guerre en Ukraine : Honda se joint au boycott de la Russie

il y a 11 mois - 10 Mars 2022, caradisiac
Guerre en Ukraine : Honda se joint au boycott de la Russie
Premier constructeur mondial, Honda a annoncé la suspension de toutes ses activités commerciales en Russie.

En réponse à la déclaration de guerre et de la tentative d’invasion de l’Ukraine de la part de la Russie, Honda se joint ainsi au boycott du pays de Vladimir Poutine engagé par de nombreuses entreprises internationales.

Suite à la guerre entamée par la Russie visant à envahir l’Ukraine, les sanctions internationales et décisions de boycott du pays continuent de pleuvoir.

Après le constructeur américain Harley-Davidson, rapidement suivi du groupe Polaris (Indian Motorcycle), le premier constructeur mondial, le géant japonais, Honda, a annoncé la suspension des expéditions de véhicules vers la Russie. Une décision qui concerne aussi bien les deux-roues que la division automobile de la marque.

Selon Misako Saka, le porte-parole de Honda, la marque « reprendra les expéditions une fois la situation revenue à la normale. »

Impactant déjà largement l’industrie automobile et le marché de l’énergie en Europe, la situation en Ukraine continue de susciter des réactions de boycott envers la Russie. Rien que ces derniers jours, de grands noms comme Jaguar, H&M, Netflix, Disney, BP, Coca Cola, McDonald’s, etc. ont annoncé se retirer du pays.

Du côté de l’industrie moto, après Harley-Davidson, Indian et donc Honda, on attend maintenant les réactions des autres poids lourds du marché (Yamaha et Kawasaki en tête) sur la question. Une décision qui sera scrutée avec attention tant la situation semble se tendre de jour en jour.