MV Wakashio : le propriétaire reconnaît les erreurs de l’équipage

il y a 2 ans, 1 mois - 23 Décembre 2020, Inside News
MV Wakashio : le propriétaire reconnaît les erreurs de l’équipage
La presse internationale s’interroge toujours sur le naufrage du MV Wakashio.

À titre d'exemple, un article paru sur Reuters, faisait état d'une enquête de Nagashiki Shipping, propriétaire de MV Wakashio, effectuée sur les causes du naufrage du vraquier.

Nagashiki Shipping reconnaît qu'un manque de connaissance des dangers de naviguer près des côtes, et que le non-respect des règles des membres de l'équipage seraient à l'origine de ce naufrage qui a provoqué une marée noire à Pointe d'Esny.

Selon un communiqué de la compagnie japonaise, l'équipage du MV Wakashio avait modifié son trajet, faute de communication. Déjà, une décision importante a été prise pour interdire désormais l'utilisation du téléphone par les membres d'équipage dont le navire se trouve à proximité des cotes.

Post-Wakashio: le Blue-Bay Marine Park accessible à nouveau

Selon un communiqué émis par le ministère des Collectivités locales ce vendredi 18 décembre, le Blue-Bay Marine Park sera à nouveau accessible aux visiteurs à partir de demain. De plus, les restrictions sur les activités récréatives à Bois des Amourettes, Rivière des Créoles et Ile des Deux Cocos seront aussi levées. Cependant, la pêche reste interdite.

Post-Wakashio : réouverture du Blue Bay Marine Park et levée des activités récréatives

Le National Crisis Committee, sous l’égide du ministre des Collectivités locales, tient à informer le public qu’à partir de ce samedi, 19 samedi, le Blue Bay Marine Park est de nouveau accessible aux visiteurs.

Les restrictions sont également enlevées autour des activités récréatives sur les plages et lagons suivant : la plage publique de Bois des Amourettes et la jetée, la plage de Rivière des Créoles et l’île des Deux Cocos. Les activités autorisées concerne la plonger, le surf et les sorties en bateaux.

Toutefois, le National Crisis Committee souligne que les activités de pêche restent toujours interdites dans le lagon pour le moment.

A savoir que c’est uniquement la partie nord de Pointe Jérome, au point d’embarcation vers l’hôtel Preskil, qui peut être utilisée pour amener les visiteurs sur l’île aux Aigrettes.

De plus, la partie sud de Pointe Jérome, près du point de l’embarcation vers Pointe d’Esny, reste toujours fermée au public. Cet emplacement est actuellement réservé à la société de nettoyage Polyeco où leurs bateaux sont en stand by pour intervenir en cas d’urgence dans la partie arrière du MV Wakashio.