Nouveau Qashqai e Power : l'étrange motorisation électrique du SUV Nissan a enfin un prix

il y a 7 mois, 4 semaines - 11 Juin 2022, automobile-magazine
Nouveau Qashqai e Power : l'étrange motorisation électrique du SUV Nissan a enfin un prix
Originale à plus d'un titre, la motorisation e-Power du Nissan Qashqai fait son entrée au catalogue. Les tarifs sont corrects, sans plus.

Non, la troisième génération du Nissan Qashqai, introduite en 2021, n'accueillera aucun diesel sous son capot. Si vous voulez faire des économies de carburant et ne souhaitez pas opter pour un des deux modèles essence (de 140 et 158 ch) qui ne peuvent rien en matière de sobriété avec leur simple micro-hybridation (même si la version 158 ch 4x2 nous a agréablement surpris), il faudra alors choisir le modèle e-Power de 190 ch. Annoncée dès la présentation, cette étrange variante associe motorisation essence et électrique, mais c'est bien cette dernière qui entraîne les roues, jamais le moteur essence qui se contente de produire de l'électricité. Même s'il faudra attendre nos véritables mesures chiffrées pour vérifier si cette solution a des effets positifs sur le plan des consommations, un premier galop d'essai nous a permis de constater que cette solution délivre un plutôt bel agrément sur la route. Problème pour les personnes intéressées par le Qashqai e-Power, il s'en sera écoulé du temps avant qu'il soit disponible à la commande. C'est néanmoins désormais le cas ! Les premiers modèles seront livrés courant septembre.

Pas le Qashqai le plus cher mais...
Sachant que les prix du nouveau Qashqai peuvent grimper assez haut en montant en gamme, on pouvait craindre pour les tarifs de ce Qashqai e-Power. Eh bien, force est de constater que Nissan s'est efforcé de les maintenir à un niveau raisonnable. Primo, ce n'est pas le Qashqai le plus onéreux, la palme revient au modèle essence 158 ch associé à une transmission intégrale, 600 € plus cher. Juste une unique configuration à deux motrices pour le nouveau venu mais une puissance supérieure et des rejets de CO2 limités. Avec des émissions contenues entre 119 et 123 g/km de CO2 selon la version choisie (entre 155 et 160 pour la variante 4x4 158 ch), il échappe au malus CO2 pour le moment et sera encore relativement épargné en 2023 (seuil de déclenchement abaissé à 123 g/km).

Des prix qui le placent à égalité avec un Ford Kuga Hybrid Flexifuel de même puissance (entre 38 950 € et 45 950 €), lequel dispose d'un avantage avec sa bi-carburation permettant de faire le plein pour environ 30 €, ce dont le Qashqai ne peut pas se targuer. Autre sérieux concurrent, le Renault Arkana, moins puissant dans sa version hybride (145 ch) mais tout de même très attractif puisqu'affiché au maximum 38 630 €... et minimum 31 300 €. A vous de voir si les quelques 45 ch supplémentaires valent véritablement la chandelle.